Nés de GPA, ils pour­ront avoir deux pa­rents lé­gaux

20 Minutes (Strasbourg) - - ACTUALITÉ -

La Cour de cas­sa­tion, la plus haute ju­ri­dic­tion fran­çaise, a ju­gé mer­cre­di qu’un en­fant né d’une mère por­teuse à l’étran­ger pou­vait être adop­té par le conjoint de son père bio­lo­gique, et donc se voir re­con­naître lé­ga­le­ment deux pa­rents en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.