Hausse des amendes à la CTS

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - A. I.

La fraude, c’est ter­mi­nus ! Du moins, la Com­pa­gnie des trans­ports stras­bour­geois (CTS) en rêve. Mais en at­ten­dant de ré­duire son ac­tuel taux de fraude (qui lui coûte 4 mil­lions d’eu­ros par an) de 9,7 % à néant, la CTS a an­non­cé mar­di un ren­for­ce­ment de sa lutte an­ti-fraude dans les trams et bus, grâce à de nou­veaux dis­po­si­tifs s’ap­puyant sur une nou­velle lé­gis­la­tion, la loi Sa­va­ry. Par­mi les nou­velles me­sures de lutte contre les res­quilleurs, il y au­ra à comp­ter du 1er dé­cembre une hausse du tarif des amendes. Avec une aug­men­ta­tion de 18 % des mon­tants, il fau­dra comp­ter 40€ pour un titre non va­lable, non va­li­dé ou pé­ri­mé (contre 34 € ac­tuel­le­ment). L’ab­sence de titre se­ra, elle, sanc­tion­née d’une amende de 60 € (51 € au­jourd’hui). La CTS va éga­le­ment gon­fler de 33 % son ef­fec­tif dé­dié aux contrôles, qui se fe­ront à la des­cente, sur le quai ou aux ar­rêts de tram et bus, par­fois par des contrô­leurs en ci­vil. La com­pa­gnie va aus­si ex­pé­ri­men­ter, pen­dant six mois, un dis­po­si­tif de ca­mé­ra-pié­ton in­cor­po­rée dans la veste de l’agent, pour en­re­gis­trer une opé­ra­tion de contrôle si un cli­mat de ten­sion ou de me­nace ve­nait à s’ins­tal­ler. Mise en place dé­but 2018.

L’ab­sence de titre de trans­ports se­ra bien­tôt plus sé­vè­re­ment pu­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.