Le hé­ris­son, une belle es­pèce me­na­cée en Al­sace

La ré­gion fait par­tie de celles au plus fort taux de mor­ta­li­té ac­ci­den­telle

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - Bru­no Pous­sard *Ren­sei­gne­ments : al­sace.me­dia­tion@lpo.fr.

Le hé­ris­son est-il me­na­cé de dis­pa­ri­tion ? La ques­tion se pose sé­rieu­se­ment. Peu d’en­quêtes existent mais en Al­sace, la Ligue de pro­tec­tion des oi­seaux (et des pe­tits mam­mi­fères) le constate au quo­ti­dien. La ré­gion est de celles où la mor­ta­li­té ac­ci­den­telle de l’ani­mal est la plus grande. Le 27 juin, Su­zel Hurs­tel, res­pon­sable du pôle mé­dia­tion, a don­né à 20 Mi­nutes deux exemples du jour. D’abord, une femme a ap­pe­lé la LPO pour des bé­bés hé­ris­sons per­dus dans son jar­din, après qu’elle a trans­por­té en voi­ture une fe­melle en fo­rêt car son chien aboyait sur elle.

Pes­ti­cides et grillages

Se­lon Su­zel Hurs­tel, ces si­tua­tions illus­trent une mé­con­nais­sance par­fois fa­tale, et aus­si une in­to­lé­rance en­vers la faune sau­vage. « Mais d’autres per­sonnes nous ap­pellent pour se ren­sei­gner », nuance-t-elle. Pour­quoi le hé­ris­son est-il alors pro­ba­ble­ment plus en dan­ger en Al­sace qu’ailleurs ? Me­née en 2010, une étude de l’Ecole vé­té­ri­naire de Nantes sou­lève comme prin­ci­pales me­naces l’évo­lu­tion de l’en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable à leur ha­bi­tat et la mul­ti­pli­ca­tion des routes – outre les jar­dins rem­plis de pièges di­vers. Et la ré­gion (comme d’autres, ce­la dit) connaît une ur­ba­ni­sa­tion crois­sante avec un im­por­tant tra­fic rou­tier… Ce dé­ve­lop­pe­ment et les mau­vais com­por­te­ments ne sont pas les seuls à me­na­cer le hé­ris­son. Pes­ti­cides et grillages où ils se coincent, aus­si. Pour ceux qui sou­haitent en at­ti­rer, Su­zel Hurs­tel conseille de conser­ver « herbes hautes, zones re­fuges » tout en « pré­ser­vant les haies » dans les jar­dins. Et celle qui cherche des bé­né­voles pour s’oc­cu­per de ces ani­maux (et d’autres) à Ro­sen­willer* de ter­mi­ner : « Quand un hé­ris­son se pro­mène de jour, c’est qu’il y a un pro­blème. »

L’évo­lu­tion de l’en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable à son ha­bi­tat et la mul­ti­pli­ca­tion des routes me­nacent le pe­tit ani­mal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.