Un sys­tème à di­gé­rer

A Stras­bourg, les pa­rents doivent ré­ser­ver les re­pas à la can­tine sur In­ter­net

20 Minutes (Strasbourg) - - GRAND STRASBOURG - Alexia Ighir­ri

Voi­là dix jours que les jeunes ont re­trou­vé le che­min de l’école. Avec, en cette rentrée 2018, quelques nou­veau­tés : l’in­ter­dic­tion des té­lé­phones por­tables, de nouveaux en­sei­gne­ments ou en­core des tests d’éva­lua­tion. Et à Stras­bourg, une in­no­va­tion qui touche les bam­bins mais aus­si leurs pa­rents : un nou­veau sys­tème de ré­ser­va­tion des re­pas dans les can­tines, uni­que­ment sur In­ter­net. Exit les ti­ckets de can­tine et les abonnements.

Moins de 400 sans ré­ser­va­tion

Jean-Jacques s’est connec­té à la pla­te­forme Web quelques jours avant la date bu­toir pour ré­ser­ver des dé­jeu­ners à ses en­fants. « J’ai en­ten­du à l’école qu’il y avait eu des sou­cis d’an­ti­ci­pa­tion chez quelques pa­rents », sou­rit le tren­te­naire. Après coup, il re­con­naît « une prise en main fa­cile ». Pe­tit bé­mol : « Lors­qu’on veut ré­ser­ver les mêmes re­pas aux mêmes jours pour les en­fants, il faut le faire en plusieurs ma­ni­pu­la­tions. Du coup, on vé­ri­fie et re­vé­ri­fie pour voir si on ne se plante pas, on na­vigue de page en page… C’est un peu long mais pas mé­chant », dé­taille ce­lui qui at­tend maintenant une ver­sion mo­bile du site de ré­ser­va­tion.

« On a des re­tours très clas­siques, à la fois de per­sonnes qui at­ten­daient ce­la de­puis des années et, de l’autre cô­té, ceux qui n’ar­rivent pas à se connec­ter ou à ob­te­nir exac­te­ment ce qu’ils veulent. C’est tou­jours la même chose quand un nou­veau sys­tème est mis en place », re­laie Thier­ry Loth, pré­sident de l’As­so­cia­tion des pa­rents d’élèves de l’en­sei­gne­ment pu­blic en Al­sace. L’Ape­pa, qui ré­cla­mait « de­puis au moins cinq ans la mise en place de ce sys­tème ».Bi­lan de cette rentrée ? « La pre­mière se­maine, 7 400 en­fants ont man­gé à la can­tine, un peu moins de 400 d’entre eux n’avaient pas de ré­ser­va­tion, chiffre Fran­çoise Buf­fet, ad­jointe au maire en charge de l’ac­tion édu­ca­tive et de la vie sco­laire. On les a tous ac­cueillis, évi­dem­ment, parce qu’on pré­voit des re­pas en plus. » Et parce que les pa­rents ayant ou­blié de ré­ser­ver le re­pas en ligne, dis­posent aus­si de dix jo­kers sur l’an­née sco­laire. L’ou­ver­ture du fes­ti­val du film fan­tas­tique com­plète. Or­ga­ni­sé jus­qu’au 23 sep­tembre à Stras­bourg, le fes­ti­val eu­ro­péen du film fan­tas­tique voit dé­jà cer­taines séances for­te­ment de­man­dées comme celle d’ou­ver­ture, ven­dre­di à 19 h 45, au cinéma Vox. Les ré­ser­va­tions se font via son site.

Des étu­diants ai­dés pour de­ve­nir jour­na­listes. L’as­so­cia­tion La Chance aux concours pro­pose une préparation gra­tuite à la sé­lec­tion à l’en­trée d’écoles de jour­na­lisme re­con­nues à des étu­diants bour­siers dans plusieurs villes, dont Stras­bourg. Can­di­da­tures ou­vertes pour 80 places jus­qu’au 28 sep­tembre sur la­chance.me­dia

Pour man­ger à la can­tine, il faut dé­sor­mais ré­ser­ver son re­pas sur le Web.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.