Dé­cli­nai­son de li­cences

20 Minutes (Toulouse) - - CULTURE - Ben­ja­min Cha­pon

La seule cer­ti­tude à l’E3, ce sont les jeux, et cette an­née, beau­coup de jeux. Si le mar­ché de l’in­dé est bien vi­vant, ce sont sur­tout les gros édi­teurs qui en ont mis plein la vue avec leurs li­cences phares : « Un­char­ted: The Lost Le­ga­cy », « God of War », « As­sas­sin’s Creed Ori­gins », « Call of Du­ty: WWII », « Star Wars: Bat­tle­front II », « Far Cry 5 », « Des­ti­ny 2 », « Su­per Ma­rio Odys­sey », etc. Les nou­veau­tés (« Days Gone », « Detroit: Be­come Hu­man », « Dra­gon Ball Figh­terZ ») obéis­saient aus­si à cette lo­gique d’as­su­rer le spec­tacle sur les écrans géants du sa­lon… et bien­tôt sur votre écran 4K ? « Le pre­mier de nous deux qui ri­ra au­ra une ta­pette… » Stop… On ne rit pas… PAF! Per­du, vous avez ri­go­lé. Désolé, c’est dur, mais c’est le jeu. A la veille de la Fête des pères, la Bar­bi­chette Cup au­ra lieu sa­me­di, dès 10 h, au parc de La Villette, à Pa­ris (19e). A 20 Mi­nutes, on a sui­vi un en­traî­ne­ment au poil pour être fin prêts. Il se­rait bien dom­mage de prendre cette com­pé­ti­tion à la lé­gère. Car le jeu de la bar­bi­chette est un élé­ment du pa­tri­moine fran­çais. Rien de moins. « Ce jeu trouve ses ori­gines dans l’An­ti­qui­té, ex­plique Oli­vier Marre, his­to­rien. Il ex­plique plu­sieurs in­dices de jeux si­mi­laires dont le but était de ne pas rire. » Le lau­réat de la Bar­bi­chette Cup ga­gne­ra un sé­jour en fa­mille à Ma­drid, entre autres lots. Alors : à vos bar­bi­chettes… Prêts ? Ne riez pas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.