Le Cel­tic, c’est pas tou­jours fan­tas­tique pour Ney­mar

La star du PSG re­trouve les dé­fen­seurs de Glas­gow, ce soir

20 Minutes (Toulouse) - - LA UNE - De notre en­voyé spécial à Glas­gow (Ecosse), Julien La­loye

Ney­mar et les fans du Cel­tic ont un point com­mun : ils sont de fer­vents ca­tho­liques. En principe, ce­la de­vrait faire du Bré­si­lien un type moins dé­tes­té qu’une bonne moi­tié de la ville, celle unio­niste, pro­tes­tante et qui sup­porte les Ran­gers. Mais ça s’est joué à peu de choses. Le néo-Pa­ri­sien a joué deux fois à Glas­gow, avec le Bar­ça, et il est al­lé cher­cher les baffes avec un aplomb re­mar­quable. Oc­tobre 2013. Ney­mar vient de dé­bar­quer en Ca­ta­logne et dis­pute son pre­mier match de Ligue des cham­pions à l’ex­té­rieur, sans Mes­si ni Sua­rez.

« C’est le type de match que Ney­mar n’aime pas. »

Omar Da Fon­se­ca, BeIN Sport

Aux com­men­taires pour BeIN Sport ce soir-là, Omar Da Fon­se­ca se sou­vient de l’ac­cueil des dé­fen­seurs.« Ney­mar avait été in­exis­tant. Les mecs en face lui ren­traient de­dans et ne le lais­saient pas se re­tour­ner. C’est le type de match que Ney­mar n’aime pas. » Puis, ce qui de­vait ar­ri­ver ar­ri­va. Une course à l’épaule avec Scott Brown, sui­vie d’une chute val­bue­nesque et un Ney­mar qui se re­lève avec le re­gard plus in­no­cent qu’un cha­ton re­pu de cro­quettes. L’ar­bitre ex­pulse Brown et le Bar­ça l’em­porte à l’ar­rache. « Ney­mar est un joueur im­ma­ture », avait as­su­ré le coach écos­sais de l’époque. De re­tour l’an pas­sé, Ney­mar soigne sa cote de po­pu­la­ri­té en s’em­brouillant avec Lus­tig, un grand gaillard sué­dois, et en es­suyant les sif­flets du pu­blic. Ce soir, on at­tend donc des joueurs du Cel­tic re­mon­tés comme en 14 contre la star du PSG. Ex­ces­sif ? En che­min, deux sup­por­ters qui viennent ache­ter un maillot d’Od­sonne Edouard – vé­ri­dique – ne peuvent pas avoir que du bien à dire de Ney­mar... « On n’a rien contre lui, même si c’est une pleu­reuse (...). Après, si Ney­mar re­com­mence à plon­ger, les gens vont s’en prendre à lui, c’est nor­mal», as­sure l’un d’entre eux. Qu’ils le fassent. De toute fa­çon, l’in­té­res­sé s’en moque. Il y a quatre ans, après un tri­plé au Camp Nou, Ney avait eu une dé­di­dace pour le coach du Cel­tic : «J’es­père que ma per­for­mance a été as­sez ma­ture pour lui. »

Sous le maillot du Bar­ça, Ney­mar Jr. ne s’est jamais dé­mon­té au Cel­tic Park.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.