Cin­quante mille lo­ge­ments pré­vus pour les plus pré­caires

20 Minutes (Toulouse) - - ACTUALITÉ - A Tou­louse, Hé­lène Mé­nal et Béa­trice Co­lin

C’est à Tou­louse, lun­di, qu’Em­ma­nuel Ma­cron a pré­sen­té les grandes lignes de sa ré­forme du lo­ge­ment. Le pre­mier vo­let, bap­ti­sé « Lo­ge­ment d’abord », qui se­ra tes­té dès dé­but 2018 par quinze col­lec­ti­vi­tés vo­lon­taires, dont la Ville rose, pré­voit la créa­tion de 50 000 places sup­plé­men­taires pour les plus pré­caires, soit dans des pen­sions de fa­mille (10 000), soit dans le parc lo­ca­tif pri­vé (40 000). Elles doivent rem­pla­cer des nui­tées d’hô­tels, que le pré­sident juge in­adap­tées et « très coû­teuses ». Ce plan passe aus­si par la hausse de la construc­tion de lo­ge­ments dans le parc so­cial en por­tant à 40 000 (contre 17 000 ac­tuel­le­ment), par an, et « sur tout le quin­quen­nat », la construc­tion de lo­ge­ments « très so­ciaux ». In­ter­pel­lé par des mi­li­tants du Droit au lo­ge­ment (DAL) sur, no­tam­ment, l’en­ca­dre­ment des loyers, Em­ma­nuel Ma­cron a ré­tor­qué : « Vous n’al­lez pas convaincre les gens de construire mas­si­ve­ment des lo­ge­ments si vous blo­quez tou­jours les loyers. C’est plus ef­fi­cace de les bais­ser dans des en­droits que vous contrô­lez un peu, vous avez un don­nant-don­nant avec les ac­teurs du lo­ge­ment so­cial (..). » Pas de quoi convaincre ses op­po­sants qui ont ma­ni­fes­té, comme pré­vu, à la mi-jour­née.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.