Vingt-quatre concerts

20 Minutes (Toulouse) - - Guide - Ta­rifs : de 0 € à 5 €, ven­dre­di et sa­me­di à Ra­mon­ville, rens. au 05 61 00 27 39.

Ça va être com­pli­qué de s’en­nuyer. Ici, L’Oi­seau bleu, un spec­tacle de la com­pa­gnie Spec­tra­lex, avec un oi­seau de droite qui veut sau­ver la Suisse en­va­hie par des chô­meurs. Là-bas, Voyage en bor­dure du bord du bout du monde de la com­pa­gnie Les 3 Points de Sus­pen­sions, soit une épo­pée cos­mique qui fleure bon les films d’épou­vante des an­nées 1950. Un peu plus loin, Ra­dio Ra­mon, qui dis­tille un show où la ra­dio co­ha­bite avec des dé­fis de tri­cots ou des sé­quences bar­be­cue. Cô­té mu­sique, ne pous­sez pas, il y en au­ra pour tout le monde, avec 24 concerts pro­gram­més. S’il vous reste du souffle, gar­dez-le pour les bou­gies.W Do­nald Ray, lé­gen­daire blues­man amé­ri­cain, dé­barque pour la pre­mière fois à Tou­louse. Né en 1948 au Texas, il com­mence par chan­ter à l’église. A 13 ans, il ap­prend à jouer du tam­bour; à 14 ans, il com­mence sa car­rière pro­fes­sion­nelle. Il va en­suite ren­con­trer et jouer avec les meilleurs ar­tistes de blues amé­ri­cains. En 1979, il fait par­tie du pre­mier groupe afro-amé­ri­cain à rem­por­ter un Gram­my Award. Au­jourd’hui ins­tal­lé au Ca­na­da, il est consi­dé­ré comme l’un des meilleurs chan­teurs blues de ce pays. Mé­lan­ger la co­mé­die au chant ly­rique, pas fa­cile. Pour­tant, c’est ce que pro­pose avec brio Les Ca­ta Di­vas, trois femmes qui ont tout sauf froid aux yeux et qui, par exemple, n’hé­sitent pas à re­faire vivre les opé­ras-co­miques d’Of­fen­bach. Voire à faire dans l’opé­rette. Rien ne leur fait peur. Lo­gique, l’une a dé­cro­ché le prix du chant au conser­va­toire de Tou­louse, une autre s’est spé­cia­li­sée dans la mu­sique an­cienne, plus pré­ci­sé­ment dans les arts ba­roques. Quant à la troi­sième, elle a dé­cro­ché plu­sieurs prix de pia­no. Bref, du lourd.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.