Une belle his­toire équi­table

« Mes frères »

20 Minutes (Toulouse) - - CINÉMA - C.V.

Il n’est pas obli­ga­toire de dis­po­ser d’un énorme bud­get pour faire un bon film. C’est ce que dé­montre Ber­trand Guer­ry dans Mes frères. Le do­cu­men­ta­riste signe là son pre­mier long-mé­trage de fic­tion, un vrai film in­dé­pen­dant. Il a no­tam­ment bé­né­fi­cié du financement via une col­lecte Ulule. Par ailleurs, le sou­tien de l’as­so­cia­tion FOP, qui tou­che­ra 50 % des bé­né­fices pour lut­ter contre la fi­bro­dys­pla­sie os­si­fiante pro­gres­sive, ou ma­la­die de l’homme de pierre, lui a per­mis d’ob­te­nir le la­bel Ci­né­ma équi­table. On as­siste aux re­trou­vailles de deux hommes bles­sés et de leur soeur sur fond de ma­la­die. Le spec­ta­teur souffre avec l’épa­tant Da­vid Ar­ribe dans le rôle d’une force de la na­ture dont le corps se pa­ra­lyse pro­gres­si­ve­ment. Tho­mas Guer­ry et So­phie Da­vout, le frère et la com­pagne du réa­li­sa­teur, com­posent des per­son­nages de­vant af­fron­ter un pas­sé dou­lou­reux. « Mon film n’est pas sombre, pré­vient Ber­trand Guer­ry. Son su­jet peut pa­raître dur, mais il est contre­ba­lan­cé par des élé­ments lu­mi­neux. » Les su­perbes pay­sages de l’île d’Yeu ap­portent un dé­pay­se­ment bien­ve­nu qui prouve que l’in­dé­pen­dance n’est pas ré­ser­vée au ci­né­ma amé­ri­cain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.