Ber­cy veut taxer Google and co

20 Minutes - - ACTUALITÉ - Ni­co­las Raf­fin

Bru­no Le Maire garde es­poir. Le mi­nistre de l’Éco­no­mie ren­contre à par­tir de ce ven­dre­di ses ho­mo­logues eu­ro­péens lors d’un som­met in­for­mel à Tal­linn (Estonie). Il es­père créer un consen­sus au­tour d’un su­jet sen­sible : ce­lui de la taxa­tion des en­tre­prises du nu­mé­rique, à sa­voir Google, Ama­zon, Fa­ce­book ou en­core Apple (ras­sem­blées sous l’acro­nyme Ga­fa). « On ne peut pas ac­cep­ter que, d’un cô­té, la PME de Guin­gamp paye ru­bis sur l’ongle ses im­pôts en France, et que, de l’autre, des géants qui font des mil­lions d’eu­ros de chiffre d’af­faires paient des sommes dé­ri­soires », a lan­cé le mi­nistre jeu­di. Il se ré­fère no­tam­ment au très faible mon­tant ac­quit­té l’an der­nier par Airbnb au­près du fisc (92 000 € alors qu’elle pro­pose 400 000 an­nonces en France, son deuxième mar­ché mon­dial). Ber­cy en­tend donc chan­ger les règles du jeu, et en­vi­sage la créa­tion d’une taxe sur le chiffre d’af­faires réa­li­sé en France par ces en­tre­prises. Par exemple, Fa­ce­book pour­rait être im­po­sé en fonc­tion du nombre de clics des in­ter­nautes fran­çais sur les pu­bli­ci­tés du ré­seau so­cial. « La pro­po­si­tion [de Bru­no Le Maire] peut être mise en oeuvre ra­pi­de­ment », veut croire Ber­cy. Sauf que, « en ma­tière fis­cale, l’Union eu­ro­péenne fonc­tionne avec la règle de l’una­ni­mi­té », rap­pelle Do­mi­nique Pli­hon, éco­no­miste et por­te­pa­role d’At­tac. Pour que la taxe soit mise en place, la France de­vra donc convaincre des pays comme le Luxem­bourg, les Pays-Bas ou… l’Ir­lande, dont les éco­no­mies dé­pendent en par­tie de pra­tiques fis­cales avan­ta­geuses en­vers les mul­ti­na­tio­nales. Le bras de fer ne fait que com­men­cer.

W

Les géants du nu­mé­rique sont réunis sous l’acro­nyme Ga­fa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.