Na­ta­sha St-Pier, la tour­née culte

20 Minutes - - CULTURE - Fa­bien Ran­danne

« La spi­ri­tua­li­té est, pour moi, quelque chose d’im­por­tant », confie Na­ta­sha St-Pier. Une sen­si­bi­li­té qui s’est cer­tai­ne­ment ac­crue lorsque la chan­teuse ca­na­dienne, ré­vé­lée au grand pu­blic en 2001 grâce au concours Eu­ro­vi­sion, a com­pris qu’elle n’avait « pas la main » sur la vie de son en­fant. Né en no­vembre 2015 avec une mal­for­ma­tion car­diaque, son pe­tit Bixente a su­bi une lourde opé­ra­tion à l’âge de 4 mois. Une lutte par­se­mée de mo­ments d’an­goisse qu’elle a ra­con­tée dans Mon pe­tit coeur de beurre (Mi­chel La­fon), pa­ru en mai. Au­jourd’hui, son gar­çon « va ex­trê­me­ment bien ». Tout comme la ma­man, qui en­chaîne les pro­jets. Dé­but oc­tobre, Na­ta­sha St-Pier a sor­ti L’Al­pha­bet des ani­maux, un al­bum pour en­fants au­quel ont pris part Gré­goire, MB14 ou en­core Florent Mothe. Et, le 17 no­vembre, elle com­men­ce­ra une tour­née dans les églises fran­çaises, où elle chan­te­ra Thé­rèse, vivre d’amour. Cet al­bum, dans le­quel sont mis en mu­sique des poèmes de sainte Thé­rèse de Li­sieux, re­monte à 2013. Mais il est étran­ge­ment d’ac­tua­li­té pour cette mère de fa­mille. « Je suis ca­tho­lique et bap­ti­sée, mais je ne connais pas bien le fait re­li­gieux », re­con­naî­telle. Ce qui compte pour elle, on l’au­ra com­pris, c’est la spi­ri­tua­li­té. Celle-là même qui l’a ai­dée à sur­mon­ter l’épreuve d’avoir un gar­çon­net ma­lade. « Dans une église, les textes prennent une autre di­men­sion. Ce­la mène à une in­tros­pec­tion sur nos va­leurs et nos vies. »

W

Na­ta­sha St-Pier chan­te­ra dans des églises à par­tir du 17 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.