Co­ren­tin To­lis­so ne veut pas « le­ver le pied »

20 Minutes - - SPORTS - N. C.

Sa pre­mière sé­lec­tion, face à l’Es­pagne en mars, n’avait pas été une réus­site. Les sui­vantes ont un meilleur goût. Co­ren­tin To­lis­so est le nou­vel in­ter­na­tio­nal qui monte. « Il im­pres­sionne tout le monde, re­con­naît Steve Man­dan­da. Il va cres­cen­do, c’est un atout sup­plé­men­taire pour nous, j’es­père qu’il va conti­nuer à nous faire du bien. » Ti­tu­la­ri­sé en Bul­ga­rie, où il s’était ren­du in­dis­pen­sable par son goût du com­bat, le joueur du Bayern a en­chaî­né face à la Bié­lo­rus­sie puis contre le pays de Galles, ven­dre­di. Pas­seur sur le but de Griez­mann, il a ex­cel­lé dans un rôle de me­neur re­cu­lé. « Je pré­fère jouer à deux au mi­lieu, parce que ça me per­met de prendre la balle plus bas, de dis­tri­buer le jeu », ex­plique l’an­cien Lyon­nais. S’il n’est pas sûr de jouer contre l’Al­le­magne, mar­di (Oli­vier Gi­roud a, lui, dé­cla­ré for­fait), To­lis­so a bien pro­fi­té des ab­sences de Pog­ba et Kan­té en vue du Mon­dial. « L’ob­jec­tif est d’être dans les 23. Ce que je fais n’est pas une ga­ran­tie, es­time le mi­lieu. Il ne faut pas que je lève le pied. Il faut conti­nuer pour m’im­po­ser. » Il n’y a pas qu’en at­taque que Des­champs va avoir un casse-tête.

W

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.