Des chiens à l’ago­nie

20 Minutes - - GRAND PARIS - Ca­ro­line Po­li­ti

Une dou­zaine de chiens sque­let­tiques en­fer­més dans des cages d’à peine 2 m2, un re­nard guère plus en forme, une quin­zaine de poules et un ca­na­ri dé­char­nés… Dans cer­tains box, ce sont aus­si des ca­davres d’ani­maux en dé­com­po­si­tion qu’ont dé­cou­verts, di­manche dans un jar­din ou­vrier si­tué au pied de la ci­té des Cour­tillières, les en­quê­teurs du com­mis­sa­riat de Pantin (Seine-Saint-De­nis). Une en­quête pour « mau­vais trai­te­ments sur ani­maux » mais éga­le­ment pour « re­cel » et « dé­ten­tion d’armes de ca­té­go­rie B », a été ou­verte par le par­quet de Bo­bi­gny. Un fu­sil, deux pis­to­lets et des mu­ni­tions – hors d’état car mal conser­vés – ont été re­trou­vés sur les lieux, a ap­pris 20 Mi­nutes de source proche de l’en­quête. L’alerte a été don­née di­manche par des ri­ve­rains ex­cé­dés par les aboie­ments éma­nant de ce jar­din de la rue La­mar­tine. En ar­ri­vant sur les lieux, les po­li­ciers ont mis au jour un che­nil clan­des­tin fait de bric et de broc. « Un vieux ber­ger al­le­mand n’ar­ri­vait pas à se dé­pla­cer car des boules d’ex­cré­ments col­laient à ses pattes », pré­cise Anne-Claire Chau­van­cy, res­pon­sable pro­tec­tion ani­male pour la Fon­da­tion As­sis­tance aux ani­maux, qui a ac­com­pa­gné les forces de l’ordre pour la prise en charge des bêtes. Elle dé­crit des scènes de mal­trai­tance « in­sou­te­nables » : des ani­maux af­fa­més et as­soif­fés, souf­frant par­fois d’es­carres. Au moins six ca­davres de chien en dé­com­po­si­tion, deux dans des box, les autres dans de simples sacs-pou­belle au fond d’un jar­din, ont été re­pé­rés.

Un re­nard pour les ex­ci­ter

Se­lon les pre­miers élé­ments du dos­sier, ce che­nil était en réa­li­té une pen­sion illé­gale à l’usage de maî­tres­chiens dans la­quelle les ani­maux étaient gar­dés et « dres­sés » pour de­ve­nir com­ba­tifs. D’où la pré­sence d’un re­nard. « On sup­pose qu’il ser­vait à ex­ci­ter les chiens », pour­suit la res­pon­sable associative. Un homme de 57 ans, qui vi­vait sur place, a été pla­cé en garde à vue pen­dant 48 heures avant d’être li­bé­ré. Une plainte en dé­ten­tion d’es­pèce sau­vage, actes de cruau­té, aban­don vo­lon­taire a été dé­po­sée par la Fon­da­tion As­sis­tance aux ani­maux. L’en­quête, confiée au com­mis­sa­riat de Pantin, se pour­suit.

Les ani­maux, souf­frant par­fois d’es­carres, étaient af­fa­més.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.