Le Ju­ke­box mo­derne a le goût du disque (vi­nyle)

20 Minutes - - HIGH-TECH - Ch­ris­tophe Sé­frin

Play it again, Sam ! La jeune so­cié­té Or­phéau lance le Ju­ke­box mo­derne. In­utile de mettre une pièce comme dans les illustres Wur­lit­zer pour jouer un titre. Ici, c’est de­puis une ap­pli­ca­tion que l’on lance la lec­ture d’un disque. Le meuble, de 1,40 m de long, est im­po­sant et pèse 180 kg. Sur le cô­té gauche, trois ti­roirs : un pour l’am­pli­fi­ca­teur, les deux autres pour le sto­ckage des disques 33-tours. A droite, der­rière les deux portes de verre fu­mé, 20 vi­nyles soi­gneu­se­ment com­par­ti­men­tés prêts à être lus. Au som­met, une pla­tine. «On peut choi­sir la face A ou la face B d’un al­bum, ef­fec­tuer une lec­ture en conti­nu des vi­nyles dans l’ordre où ils sont ran­gés dans le meuble, une lec­ture en boucle ou alors une lec­ture aléa­toire », ex­plique Mat­thieu De­fo­ly, 30 ans, co-concep­teur avec Guillaume Ber­trand, 29 ans, du Ju­ke­box mo­derne. L’en­semble est à as­so­cier à son am­pli­fi­ca­teur et ses en­ceintes si l’on en dis­pose dé­jà… moyen­nant 10 900 €, tout de même. Dom­mage que, à ce ta­rif, l’ap­pa­reil ne puisse tou­cher qu’une clien­tèle éli­tiste. Le prix de la nos­tal­gie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.