GLE 500 e 4Ma­tic, la ver­sion hy­bride re­char­geable

4x4 Magazine - - Contact -

As­so­ciant le V6 3 L bi­tur­bo du GLE 400, fort de 333 ch, avec un mo­teur élec­trique avouant 116 ch, le 500 e réa­lise des per­for­mances com­pa­rables à celles de la ver­sion V8, dont il re­prend l’ap­pel­la­tion en y ajou­tant un pe­tit « e » qui ne passe pas in­aper­çu. En ef­fet, cette ver­sion n’af­fiche que 78 g/km d’émis­sion de CO2. Re­char­geable en quelques heures, sa bat­te­rie au­to­rise en tout élec­trique une au­to­no­mie d’une tren­taine de ki­lo­mètres pour 130 km/h en pointe. Pour ce­la, il faut sé­lec­tion­ner, grâce à un bou­ton pla­cé sur la console cen­trale, la fonc­tion e-Mode qui s’ins­crit au mi­lieu de trois autres po­si­tions : Hy­brid, un cal­cu­la­teur choi­sis­sant alors la meilleure ba­lance d’éner­gie, e-Save per­met­tant de conser­ver le ni­veau de la bat­te­rie, et enfin Charge pour la re­char­ger en rou­lant, afin de dis­po­ser à nou­veau d’une pro­pul­sion en­tiè­re­ment verte quand ce­la se­ra né­ces­saire.

po­ser un re­lè­ve­ment de la garde au sol jus­qu’à 255 mm. Mais ce Mer­cedes peut faire en­core mieux, lors­qu’il re­çoit le pack op­tion­nel On&Of­froad mal­heu­reu­se­ment in­dis­po­nible avec le 250 d. Nous avons eu l’oc­ca­sion de prendre les com­mandes d’un GLE équi­pé de la sorte sur une zone d’évo­lu­tion tout-ter­rain et le ré­sul­tat est tou­jours aus­si bluf­fant. Avec une caisse culmi­nant dé­sor­mais à 285 mm, il ef­face les dif­fi­cul­tés avec une ai­sance dé­con­cer­tante, bien se­con­dé en ce­la par ses aides élec­tro­niques, au pre­mier rang des­quelles il faut ci­ter un DSR ayant la bonne idée de pou­voir évo­luer à des al­lures très basses pour ap­por­ter un maxi­mum de sé­ré­ni­té. Pour être com­plet, si­gna­lons l’ap­pa­ri­tion de nou­veaux mo­teurs es­sence V6 et V8 bi­tur­bo et la re­con­duc­tion de l’ex­plo­sive ver­sion AMG com­plé­tée d’une dé­cli­nai­son S qui crève les pla­fonds avec ses 585 ch.

Ce­lui qui, sous son an­cienne ap­pel­la­tion, a été élu 4x4 de l’an­née 2012 n’a rien per­du de sa su­perbe. Si rien ne jus­ti­fiait, en ef­fet, de pro­fondes évo­lu­tions, le peu de chan­ge­ment ef­fec­tué en de­ve­nant GLE a ce­pen­dant du mal à faire pas­ser une hausse consé­quente des ta­rifs.

Mau­vaise sur­prise, la bat­te­rie em­piète lar­ge­ment sur le vo­lume du coffre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.