Peu­geot Pick-up

De­puis que Peu­geot pro­duit des voi­tures « nor­males », s’adres­sant d’abord aux pays dé­ve­lop­pés, le construc­teur a com­plè­te­ment per­du pied en Afrique, au pro­fit des marques asia­tiques. La re­con­quête pas­se­ra par ce pick-up très ba­sique…

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos Peu­geot.

Ou­til de re­con­quête .....................

Sur ce pick-up d’un autre âge ve­nant de Chine, Peu­geot s’est conten­té de re­tou­cher la face avant… et le bat­tant de la benne !

Le lion, que l’on croyait sou­ve­rain en terres afri­caines, a pour­tant été chas­sé en 2005, suite à l’ar­rêt de la pro­duc­tion de la vé­né­rable 504 pick-up, pro­duite lo­ca­le­ment au Ni­gé­ria. La na­ture ayant hor­reur du vide, ce sont les Co­réens et les Ja­po­nais qui ont de­puis pris la re­lève,Toyo­ta en tête avec son Hi­lux. Un beau gâ­chis lors­qu’on sait qu’en Afrique, les pick-up re­pré­sentent près de 56 000 im­ma­tri­cu­la­tions par an, soit 10 % du parc au­to­mo­bile lo­cal. Pour re­con­qué­rir son trône, Peu­geot va lan­cer ce pick-up nom­mé… Pi­ckup ! Au moins, tout l’ar­gent n’a pas été dé­pen­sé dans le mar­ke­ting. Ni dans le de­si­gn, la « patte Peu­geot » se li­mi­tant aux phares, à la ca­landre et à l’ins­crip­tion de la marque sur le bat­tant de la benne. Dans la tech­no­lo­gie non plus d’ailleurs, puisque ce pick-up est en fait très étroi­te­ment dé­ri­vé du ZNA Rich, un mo­dèle to­ta­le­ment in­con­nu chez nous, pro­ve­nant de la gamme de l’ac­tion­naire chi­nois DongFeng. La base tech­nique, lar­ge­ment éprou­vée, est si­gnée Nis­san, tout comme le mo­teur, un 2.5 TD de 115 ch do­té d’une rampe com­mune (280 Nm). Un choix lo­gique pour l’Eu­rope, mais dis­cu­table dans le cas pré­sent, tant la qua­li­té des car­bu­rants est ré­pu­tée par­fois mau­vaise en Afrique… Pour évi­ter la panne, un bon vieux ma­zout « at­mo » au­rait sans doute été pré­fé­rable. Bien sûr, pour af­fron­ter les pistes, une ver­sion à quatre roues mo­trices est au pro­gramme, avec une boîte de trans­fert et un ré­duc­teur, tou­jours bien utiles pour se sor­tir des mau­vais pas. Long de 5,08 m, le pick-up Peu­geot re­pose sur un rus­tique châs­sis échelle, le train ar­rière s’en re­met­tant à un ar­chaïque es­sieu ri­gide et des res­sorts à lames. Une « tech­no­lo­gie » d’un autre âge qui a fait ses preuves, sur­tout pour rou­ler char­gé en ter­rain dif­fi­cile. La benne, longue de 1,40 m (pour 1,39 m de large), est ho­mo­lo­guée pour trans­por­ter jus­qu’à 815 kg, une charge qui se­ra pro­ba­ble­ment dou­blée dans la vie de tous les jours, les au­to­ri­tés lo­cales étant moins ta­tillonnes que chez nous ! Pour rendre le quo­ti­dien plus agréable, la ca­bine dis­pose de l’es­sen­tiel avec une cli­ma­ti­sa­tion, des vitres et ré­tro­vi­seurs élec­triques, une aide au sta­tion­ne­ment ar­rière, un lec­teur CD avec port USB et de l’ABS.As­sem­blé pro­chai­ne­ment en Tu­ni­sie, ce pick-up Peu­geot n’a pas vo­ca­tion à être dif­fu­sé sur notre mar­ché. Sauf si, bien sûr, comme pour une cer­taine Da­cia Logan, une de­mande se fait pres­sante….

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.