Land Ro­ver Range Ro­ver Ve­lar D300 HSE R-Dy­na­mic Le chaî­non man­quant

Le nou­veau Ve­lar vient com­bler dans la gamme Range un vide entre l’Evoque et le Sport, en af­fi­chant tou­te­fois un ca­rac­tère bien dif­fé­rent.

4x4 Magazine - - Con­tact - Ju­lien Re­na­vand, pho­tos au­teur et Land Ro­ver.

Entre un Evoque, pe­tit 4x4 com­pact qui a re­mis Land-Ro­ver sur les rails du suc­cès, et un Range Sport qui a confir­mé le re­tour de la marque bri­tan­nique au pre­mier plan, il exis­tait une place pour un mo­dèle in­ter­mé­diaire. Long­temps, on a pen­sé à une ver­sion cou­pé du Sport qui uti­li­se­rait la même pla­te­forme. Po­li­tique de groupe et éco­no­mies d’échelle obligent, les res­pon­sables de la marque ont pré­fé­ré, à juste titre, dé­ve­lop­per en com­mun une pla­te­forme pour le Ja­guar F-Pace et le nou­veau Ve­lar.Ain­si, les de­si­gners ont pu créer un vé­hi­cule aux lignes très dy­na­miques, dont les formes font da­van­tage pen­ser à un gros Evoque qu’à un pe­tit Range. Le ré­sul­tat se montre in­con­tes­ta­ble­ment à la hau­teur de leurs at­tentes, ce nou­veau mo­dèle ap­pa­rais­sant comme à la fois spor­tif et élé­gant. On re­tien­dra tout par­ti­cu­liè­re­ment ses poi­gnées de porte dé­ployables qui flui­di­fient ses lignes. L’ha­bi­tacle a éga­le­ment été l’ob­jet de toutes les at­ten­tions.A bord, on re­tient es­sen­tiel­le­ment la sim­pli­ci­té des lignes et l’as­pect fu­tu­riste de cet en­semble, re­haus­sé par la pré­sence de larges écrans tac­tiles. Une touche de mo­der­ni­té, mais éga­le­ment une ma­nière dis­crète de faire des éco­no­mies en y concen­trant nombre de fonc­tions, et en se pas­sant de quan­ti­té

Sa sus­pen­sion pneu­ma­tique per­met au Ve­lar de dis­po­ser d’une garde au

sol suf­fi­sante pour le tout-ter­rain.

de com­mandes phy­siques. C’est éga­le­ment le cas pour la planche de bord qui dé­laisse les comp­teurs ana­lo­giques pour une dalle nu­mé­rique.

Su­per-po­ly­va­lent

Pour ce pre­mier es­sai du Ve­lar, nous dis­po­sons du tur­bo­die­sel le plus mus­clé, le V6 D300 qui, comme son nom l’in­dique, dé­ve­loppe une puis­sance de 300 ch pour un couple de 71,3 mkg. L’en­semble est as­so­cié à la boîte de vi­tesses au­to­ma­tique à huit rap­ports que l’on re­trouve sur tous les mo­dèles de la gamme, et à la trans­mis­sion se­mi­per­ma­nente. En fi­ni­tion haut de gamme HSE, la do­ta­tion d’ori­gine se montre très four­nie, mais il faut tout de même re­mettre la main au por­te­feuille pour ob­te­nir cer­taines op­tions comme une ver­sion op­ti­mi­sée du fa­meux sys­tème Ter­rain Res­ponse, ca­pable de s’adap­ter de lui-même à la na­ture du ter­rain, ou pour pro­fi­ter de l’ATPC, un contrôle de pro­gres­sion en tout-ter­rain. En re­vanche, le choix d’un mo­teur V6, es­sence ou die­sel, s’ac­com­pagne for­cé­ment de la sus­pen­sion pneu­ma­tique per­met­tant de faire va­rier la garde au sol et dis­po­sant d’une po­si­tion haute bien utile loin de l’as­phalte. Sur la route, le Ve­lar est en me­sure d’of­frir un ex­cellent com­pro- mis entre une conduite dy­na­mique, pré­cise et un confort de bon aloi. Les aides à la conduite tran­quillisent le conduc­teur et lui ap­portent un pré­cieux ren­fort grâce au ré­gu­la­teur de vi­tesse adap­ta­tif et à son sys­tème d’as­sis­tance em­bou­teillage. Mais c’est en tout-ter­rain que le Ve­lar im­pres­sionne, mal­gré l’ab­sence de gamme courte. Il faut dire qu’un couple de plus de 70 mkg peut per­mettre de s’en pas­ser, d’au­tant plus que l’élec­tro­nique donne un sa­cré coup de main. Ju­gez plu­tôt : en plus du Ter­rain Res­ponse 2, de l’ATPC et de la sus­pe­nion pneu­ma­tique, le Ve­lar à éga­le­ment droit au ré­gu­la­teur de vi­tesse en des­cente, à

l’aide au dé­mar­rage en côte et au blo­cage ar­rière ac­tif.Ain­si équi­pé, le Ve­lar fait hon­neur à l’ADN de la marque, même s’il se montre moins ex­pert dans ce do­maine que les Range et Sport. En­fin, puisque nous sommes au rayon des puces sa­vantes, si­gna­lons qu’un sys­tème d’aide aux ma­noeuvres avec re­morque de der­nière gé­né­ra­tion est dis­po­nible.

In­con­tes­ta­ble­ment bien né, im­pé­rial sur la route et pas mal­adroit en tout-ter­rain, le Ve­lar signe un qua­si sans faute, à l’ex­cep­tion, hé­las, de ta­rifs pour le moins pro­hi­bi­tifs.

Dans un ha­bi­tacle au de­si­gn très épu­ré, on re­marque le faible nombre de com­mandes phy­siques et sur­tout la pré­sence de mul­tiples écrans haute dé­fi­ni­tion.

Le sé­lec­teur du style de conduite offre dif­fé­rents modes, dont trois pour le tout-ter­rain, un au­to­ma­tique et un pour des ré­glages per­son­na­li­sés.

L’en­semble de la gamme re­çoit la boîte au­to­ma­tique à huit rap­ports qui re­prend le sé­lec­teur ro­ta­tif.

Fort de 300 ch, le V6 D300 est le tur­bo­die­sel le plus puis­sant de la gamme.

Le contrôle de vi­tesse en des­cente fait bien évi­dem­ment par­tie de la do­ta­tion d’ori­gine.

Si le Ve­lar ne pré­tend pas ap­par­te­nir à l’élite des 4x4 fran­chis­seurs, ses aides élec­tro­niques lui per­mettent de faire bonne fi­gure.

Si le Ve­lar se dé­fend plu­tôt bien en tout­ter­rain, son do­maine de pré­di­lec­tion reste sans conteste le ru­ban de bi­tume.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.