Ar­naud Thi­vil­lier, Chef de Pro­duit Marketing Re­nault Alas­kan

« Re­nault veut de­ve­nir un ac­teur mon­dial sur le mar­ché de l’uti­li­taire »

4x4 Magazine - - Som­maire -

Comment jus­ti­fiez-vous l’ar­ri­vée de Re­nault sur le seg­ment du pick-up ? Elle est due à plu­sieurs rai­sons. La pre­mière est l’am­bi­tion de Re­nault de de­ve­nir un ac­teur mon­dial sur le mar­ché du vé­hi­cule uti­li­taire. Nous sommes lea­der en France de­puis plus de vingt ans, nous sou­hai­tons le res­ter. Nous sommes par­mi les lea­ders en Eu­rope de­puis plus de dix-huit ans, mais au ni­veau mon­dial nous ne sommes pas en­core un ac­teur de poids. Quand on ana­lyse le mar­ché du vé­hi­cule uti­li­taire dans le monde, on s’aper­çoit que plus d’un tiers des vé­hi­cules ven­dus sont des pick-up. Ain­si, même si notre gamme est très large, on sait qu’on ne peut pas tou­cher un tiers des clients pro­fes­sion­nels dans le monde. Par­tant de ce constat, nous avons dé­ci­dé de pro­fi­ter de la sy­ner­gie avec l’Al­liance et, à un mo­ment où nous avons es­ti­mé notre ré­seau prêt pour le vendre, de sor­tir un vé­hi­cule dans cette ca­té­go­rie. Nous avons choi­si d’abord un pick-up une tonne parce qu’il est adap­té au mar­ché su­da­mé­ri­cain ; on bé­né­fi­cie aus­si de ce lan­ce­ment en Eu­rope, et donc en France où le seg­ment connaît une belle crois­sance de­puis quelques an­nées. Comment dif­fé­ren­cier l’Alas­kan du Nissan Na­va­ra, sa­chant qu’ils ont beau­coup en com­mun ? Re­nault ar­rive avec un vé­hi­cule que nous avons po­si­tion­né en as­sez haut de gamme. Nous avons éga­le­ment tra­vaillé sur le de­si­gn, sur sa fi­lia­tion avec le style Re­nault, no­tam­ment avec la si­gna­ture des feux en forme de « C » que l’on trouve éga­le­ment sur toute la gamme VP. Nous al­lons éga­le­ment pro­fi­ter de notre ré­seau et le for­mer. Nous ne ven­dons pas en­core de pick-up, mais nous avons une grande connais­sance des pro­fes­sion­nels, du mar­ché de l’uti­li­taire. Tous ces élé­ments font que nous sommes as­sez confiants. En­suite, nous ar­ri­vons avec un mo­dèle à double ca­bine seule­ment, et nous al­lons donc nous battre sur cin­quante pour cent du mar­ché. Mais notre ap­proche se­ra humble, car une fois en­core, nous sommes nou­veaux sur le mar­ché du pick-up.

Existe-t-il des dif­fé­rences tech­niques entre le Na­va­ra et l’Alas­kan ? Ce pick-up a été dé­ve­lop­pé par l’Al­liance, donc nous avons bé­né­fi­cié du sa­voir-faire de cha­cun. Nissan pos­sède un sa­voir-faire re­con­nu qui, dans le pi­ckup, re­monte à quatre-vingts ans ; Re­nault est expert en ma­tière de mo­to- ri­sa­tions. Nous avons par­ta­gé nos sa­voir­faire pour conce­voir un vé­hi­cule qui soit le plus abou­ti. On a un mo­teur Re­nault, un châs­sis Nissan. La dé­mar­ca­tion se joue donc sur le de­si­gn, mais aus­si sur le ser­vice.

L’Alas­kan existe seule­ment en double-ca­bine. Comment jus­ti­fiez-vous le choix de ne pro­po­ser qu’une seule con­fi­gu­ra­tion de car­ros­se­rie ? Nous ar­ri­vons sur un mar­ché que nous ne connais­sons pas. Nous pré­fé­rons donc pro­cé­der étape par étape. On s’aper­çoit qu’il y a eu un re­vi­re­ment dans les de­mandes du client sur le mar­ché du pick-up.Avant, c’était un pur uti­li­taire apte à four­nir un tra­vail in­ten­sif.Au­jourd’hui, il existe de vé­ri­tables at­tentes en termes de pré­sen­ta­tion, de confort, d’équi­pe­ment. Nous pen­sons être plus à l’aise sur un mar­ché du double-ca­bine qui est po­ly­va­lent et se trouve à la croi­sée des mondes entre usages par­ti­cu­lier et pro­fes­sion­nel, rou­tier et tout- ter­rain. C’est pour nous un bon moyen d’en­trer sur ce seg­ment et ce­la per­met­tra à tous nos ven­deurs de vendre ce vé­hi­cule. Aus­si bien un ven­deur qui écoule des Mé­gane, des Clio, des Kad­jar, qu’un autre spé­cia­liste des Mas­ter, des Traf­fic des Kan­goo, à des clients ar­ti­sans ou des clients flotte.

Avec l’Alas­kan, la Di­vi­sion Vé­hi­cules Uti­li­taires Re­nault a pour am­bi­tion de tou­cher une clien­tèle plus large.

Ar­naud Thi­vil­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.