Re­nault Ko­leos Phase II 2.0 dCi

Une se­conde vie en oc­ca­sion ?

4x4 Magazine - - Sommaire - Re­né Bou­gros, pho­tos archives 4x4 Ma­ga­zine.

Ar­ri­vé bien tar­di­ve­ment dans un uni­vers concur­ren­tiel dé­jà fé­roce , ré­sul­tat d'un cock­tail Re­nault / Nis­san / Sam­sung qui man­quait sin­gu­liè­re­ment de cha­risme, et qu'un ti­mide re­sty­lage n'a pas ren­du beau­coup plus at­ti­rant, le Ko­leos des pre­mières gé­né­ra­tions est to­ta­le­ment pas­sé à cô­té de son des­tin… Bien qu'il ne manque pas d'atouts, pour s'of­frir, à bon compte, une nou­velle chance en oc­ca­sion.

Pré­sen­té lors du sa­lon de Ge­nève en mars 2008, le pre­mier SUV si­gné Re­nault en­ten­dait bien faire ou­blier une ab­sence pro­lon­gée (au point qu'elle de­ve­nait, com­mer­cia­le­ment, source po­ten­tielle de dé­fi­cit) sur ce seg­ment de­ve­nu in­con­tour­nable des cros­so­vers com­pacts. Por­tée par un dis­cours un tan­ti­net op­ti­miste, la cam­pagne d'in­for­ma­tion lais­sait en­tendre que, certes, le nou­veau ve­nu avait pris son temps, mais qu'il al­lait bous­cu­ler la concur­rence, et faire souf­fler un vent de fraî­cheur sur le pe­tit monde du 4x4 fa­mi­lial… Pour les ob­ser­va­teurs, la ré­vé­la­tion de ce break mas­sif et sans grâce, à l'in­té­rieur bien agen­cé mais terne et ar­chi­clas­sique, son­na comme la ch­ro­nique d'un échec an­non­cé.A son ab­sence de gla­mour, le Ko­leos ajou­tait une cer­taine illé­gi­ti­mi­té dans un uni­vers que do­mi­naient alors des firmes ja­po­naises à forte image SUV, comme Nis­san ou Toyo­ta, et, pour cou­ron­ner le tout, les conces­sions Re­nault, plu­tôt ha­bi­tuées à dé­ni­grer (gen­ti­ment, mais fer­me­ment) ce type de vé­hi­cule, n'étaient pas les der­nières à consi­dé­rer le Ko­leos comme un mal né­ces­saire ! Le changement es­thé­tique sur­ve­nu en 2012, no­tam­ment

par le des­sin d'une face avant un peu plus dy­na­mique, n'a que fort peu chan­gé le des­tin com­mer­cial du Ko­leos, rem­pla­cé fin 2016 par un mo­dèle en­tiè­re­ment in­édit et po­si­tion­né dans une ca­té­go­rie su­pé­rieure…

Pour­tant né avec nombre d'ar­gu­ments

Pour au­tant, ce break ca­chait sous des al­lures un brin pa­taudes des des­sous plu­tôt sym­pa­thiques. Etroi­te­ment dé­ri­vé du Sam­sung QM5 co­réen, en uti­li­sant comme lui la plate-forme C de l'Al­liance Re­nault-Nis­san, et construit sur les mêmes lignes de pro­duc­tion asia­tiques, le Ko­leos adop­tait les trains rou­lants et la trans­mis­sion All­mode à quatre roues mo­trices se­mi-per­ma­nente em­prun­tée au Nis­san X-Trail, sus­cep­tible de fonc­tion­ner en 4x2 trac­tion avant ou en 4x4, grâce au sys­tème 4WD Lock per­met­tant le blo­cage du dif­fé­ren­tiel cen­tral. Dans ce do­maine, la sy­ner­gie de groupe avait par­fai­te­ment fonc­tion­né, gage d'un prix de re­vient conte­nu, ren­dant l'aven­ture rai­son­na­ble­ment éco­no­mique. Rai­son de plus pour se po­ser la ques­tion de sa­voir pour­quoi, quitte à mettre en branle une bonne po­li­tique de groupe, Re­nault n'a pas « sau­té » l'épi­sode Ko­leos pour pas­ser di­rec­te­ment à ce- lui du Kad­jar. Les mé­ca­niques re­te­nues ar­ri­vaient, elles aus­si, en droite ligne de chez Nis­san, s'agis­sant du ro­buste 2 litres die­sel dCi dans ses deux dé­fi­ni­tions de puis­sance, 150 et 175 che­vaux. Long de 4,56 mètres, le Ko­leos of­frait une belle ha­bi­ta­bi­li­té et un équi­pe­ment com­plet, qui fai­saient pas­ser la pi­lule d'un ha­bi­tacle quel­conque en ma­tière de pré­sen­ta­tion et de fi­ni­tion. De même, ce SUV pro­po­sait un ex­cellent confort, des qua­li­tés rou­tières sans grand dé­faut (une fois ré­so­lus les gros pro­blèmes de frei­nage ren­con­trés à l'ori­gine), et même des dis­po­si­tions pour un exer­cice off-road re­la­ti­ve­ment mus­clé. D'au­tant plus que le Re­nault bé­né­fi­ciait de l'aide au dé­mar­rage en côte et d'un contrôle de vi­tesse en des­cente. Par contre, la se­conde gé­né­ra­tion conser­vait une dé­mul­ti­pli­ca­tion bien longue, peu fa­vo­rable aux re­prises comme à la consom­ma­tion.

Plé­thore d'équi­pe­ments !

Le Ko­leos n'a pas mul­ti­plié les ver­sions, consé­quence lo­gique d'une car­rière com­mer­ciale en de­mi-teinte… L'offre s'est vite ré­su­mée à un mo­dèle Zen bien do­té en en­trée de gamme, et à une fi­ni­tion Ini­tiale lo­gi­que­ment plus luxueuse, car­ré­ment sur­équi­pée. Le mo­dèle Zen offre, de sé­rie, outre six air­bags, l'ABS et l'ESP, ain­si que le contrôle de vi­tesse en des­cente, une ré­cu­pé­ra­tion d'éner­gie au frei­nage, un en­semble mul­ti­mé­dia avec écran tac­tile de 7 pouces in­té­grant la par­tie au­dio-CD-MP3 et la na­vi­ga­tion, le dis­po­si­tif d'al­lu­mage au­to­ma­tique des feux et le dé­tec­teur de pluie, un sys­tème de ra­dar de re­cul ar­rière, l'ac­cès et le dé­mar­rage mains-libres, des skis avant et ar­rière et des barres de toit en alu­mi­nium, des jantes en al­liage de 17 pouces, un ré­gu­la­teur-li­mi­teur de vi­tesse, la cli­ma­ti­sa­tion au­to­ma­tique bi­zone, des com­mandes élec­triques des vitres et des ré­tro­vi­seurs ex­té­rieurs, un au­to-ra­dio/CD/MP3, le vo­lant ré­glable en hau­teur et en pro­fon­deur, des feux an­ti­brouillard, etc. Plu­tôt im­pres­sion­nant ! Sur la ver­sion Ini­tiale, c'est By­zance, puisque s'ajoutent (ou se sub­sti­tuent) à tout ce­la une sel­le­rie cuir (siège conduc­teur à com­mandes élec­triques et chauf­fant), la cli­ma­ti­sa­tion au­to­ma­tique qua­dri­zone, une dé­tec­tion d'angle mort, une aide au par­king avant et ar­rière avec ca­mé­ra de re­cul, tan­dis que le hayon ar­rière est à double ou­ver­ture, et un toit ou­vrant élec­trique, ain­si que des jantes de 18 pouces. A no­ter que les der­niers Ko­léos de cette gé­né­ra­tion ne dis­po­saient que de cette fi­ni­tion haute.

Plu­tôt aus­tère, le ta­bleau de bord peut souf­frir de l’em­ploi de ma­té­riaux de qua­li­té moyenne.

Le vo­lume de char­ge­ment ar­rière offre un es­pace ap­pré­ciable et convient à une uti­li­sa­tion fa­mi­lialle.

La boîte mé­ca­nique, tout comme son al­ter­na­tive au­to­ma­tique, compte six rap­ports.

Une trans­mis­sion d’ori­gine Nis­san et un contrôle de vi­tesse en des­cente pour un bon tout-che­min.

C’est prin­ci­pa­le­ment en rai­son de son phy­sique dis­gra­cieux que le Ko­leos n’a pas ren­con­tré le suc­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.