PVI/ NVI

Action Future - - Analyse Technique -

Le Po­si­tive Vo­lume In­dex ou (PVI), in­tro­duit par Nor­man Fos­back, uti­lise conjoin­te­ment les vo­lumes de tran­sac­tion et les cours. Cet in­di­ca­teur est ba­sé sur la théo­rie se­lon la­quelle les « pre­mières mains », les ini­tiés, opèrent les jours de faibles vo­lumes, avant que la « foule », moins in­for­mée, suive et af­flue les jours de vo­lumes éle­vés. La hausse du cours doit se tra­duire par une hausse des vo­lumes. Le PVI cu­mule les va­ria­tions de cours uni­que­ment les jours où le vo­lume aug­mente par rap­port à ce­lui de la veille. Lorsque le vo­lume du jour est plus éle­vé que ce­lui du jour pré­cé­dent, on ap­plique la for­mule: PVI = 100 x ((Cours de clô­ture - cours de clô­ture du jour pré­cé­dent) / cours de clô­ture du jour pré­cé­dent) + PVI du jour pré­cé­dent Lorsque le vo­lume du jour est plus bas que ce­lui du jour pré­cé­dent, alors le PVI est égal au PVI du jour pré­cé­dent Se­lon le même prin­cipe, le NVI (ne­ga­tive vo­lume in­dex) ac­cu­mule les cours lors des baisses de vo­lume. Ces deux in­di­ca­teurs se lisent avec leur moyenne mo­bile afin d’iden­ti­fier une ten­dance haus­sière (quand le PVI est au-des­sus de sa moyenne mo­bile) ou une ten­dance bais­sière ( quand le PVI est sous sa moyenne mo­bile) et de don­ner des si­gnaux sur croi­se­ment des deux courbes. D’après Nor­man Fos­back il y a 67% de pro­ba­bi­li­tés que le mar­ché soit bais­sier quand le PVI évo­lue sous sa moyenne mo­bile à un an. La pro­ba­bi­li­té d’un mar­ché haus­sier est de 79% lorsque le PVI croise à la hausse sa moyenne mo­bile. Dans le cas du NVI, Nor­man Fos­back éva­lue à 95% les chances d’un mar­ché

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.