Er­win wurm l’ab­so­lu sculp­teur

AD - - AUTRICHE -

Il y a quelque chose de mons­trueux chez Er­win Wurm, et de très drôle. Ces qua­li­fi­ca­tifs pour­raient por­ter pré­ju­dice à l’ar­tiste au­tri­chien, le fai­sant pas­ser pour un créa­teur gag­man post-mo­derne. Mais « je ne suis pas bla­gueur, je parle de choses très sé­rieuses » , dit-il. Et, en 30 ans de car­rière, s’il y avait un dé­no­mi­na­teur com­mun à son tra­vail, ce se­rait cette ré­flexion achar­née sur la sculp­ture.

Ma­té­riau ré­cur­rent : la che­mise, par ex­cel­lence se­conde peau mo­de­lée par

le corps qui le porte. Il la ma­ni­pule, ain­si que d’autres ob­jets quo­ti­diens, met­tant en doute nos ha­bi­tudes et notre per­cep­tion. Mais sans doute le point culmi­nant de son oeuvre reste ses One Mi­nute Sculp­tures, ins­tal­la­tions pour les­quelles il a de­man­dé à des vi­si­teurs de prendre la pose, qui ac­cro­ché à un mur, qui la tête dans une niche, en lé­vi­ta­tion entre deux fau­teuils… C’est fra­gile, dés­équi­li­bré, lu­dique ou gê­nant mais de l’oeuvre, il ne reste qu’une pho­to, soit une réelle mise à plat de la sculp­ture : la boucle est bou­clée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.