Une mai­son de cam­pagne à Tri­be­ca

AD - - LES MEILLEURES ADRESSES AD -

Dans la liste des pa­laces qui qua­drillent la Grosse Pomme, le Green­wich Ho­tel se dé­mar­quait dé­jà par son pro­prié­taire – Ro­bert De Ni­ro – et son charme un brin désuet fa­çon par­tie de cam­pagne pro­té­gée par des murs de briques rouges, en plein coeur de la jungle ur­baine – soit le quar­tier de Tri­be­ca. Une sin­gu­la­ri­té confir­mée au der­nier étage du bâ­ti­ment, de­puis que le pen­thouse a été confié au dé­co­ra­teur et an­ti­quaire belge Axel Ver­voordt. Dans ces 630 mètres car­rés, il a dé­cli­né ses grands prin­cipes dé­co­ra­tifs, entre teintes calmes que les flammes des che­mi­nées viennent re­haus­ser une fois la nuit tom­bée, bois ja­po­nais, murs pa­ti­nés et ca­na­pés confor­tables. C’est simple, mais beau au point de re­layer la ville au se­cond plan. Et si le confort d’un hô­tel se me­su­rait à la dif­fi­cul­té que l’on éprouve à le quit­ter, ne se­rait-ce que le temps d’une jour­née ? C’est ici que se trouve le point noir de cette ex­pé­rience : le mes­sage est pas­sé, et dans le lob­by de l’hô­tel des clients s’im­pa­tientent. À leur tour, ils veulent vivre cette ex­pé­rience à huis clos. Ce qu’on y aime. Ou­vrir les portes-fe­nêtres, se croire dans un jar­din ja­po­nais, puis écar­ter les branches des arbres et redécouvrir l’agi­ta­tion de la ville. www.the­green­wi­ch­ho­tel.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.