Chefs-d’oeuvre de verre

AD - - LES ARCHIVES AD - Par La urence Mouillef arine.

Créée par un Ita­lien vi­sion­naire dans les an­nées 1950, la Fu­ci­na de­gli an­ge­li ac­cueillit dans di­vers ate­liers de Mu­ra­no des ar­tistes tels que Ko­ko­sch­ka, Pi­cas­so ou Le Cor­bu­sier.

Belle sur­prise. Dans un catalogue de ver­re­ries ita­liennes, dis­per­sées chez Pia­sa en oc­tobre der­nier, on a vu ap­pa­raître les noms de Marc Cha­gall, Jean Coc­teau, Max Ernst, Paul Jen­kins… C’est le fruit d’une aven­ture que vé­cut un cer­tain Egi­dio Cos­tan­ti­ni (en pho­to) à par­tir de 1950. L’Ita­lien, re­pré­sen­tant en ver­re­ries et lu­mi­naires pour un ami, fa­bri­cant de Mu­ra­no, est fas­ci­né par le verre en fu­sion. Lui-même a sculp­té di­vers ob­jets mais sans réelle in­ven­ti­vi­té, il en convient.

À ses yeux, la pro­duc­tion de Ve­nise s’es­souffle, se com­plai­sant dans les co­pies du pas­sé pro­po­sées aux tou­ristes. Pour lui don­ner un élan, il rêve de faire in­ter­ve­nir de grands ar­tistes. Ni une ni deux, il écrit à une cin­quan­taine de créa­teurs à tra­vers le monde. Un peintre sur­réa­liste, Gi­no Krayer, l’Au­tri­chien Os­kar Ko­ko­sch­ka et Le Cor­bu­sier sont les pre­miers à ré­pondre, cu­rieux de voir leurs oeuvres trans­po­sées dans cette ma­tière lu­mi­neuse qu’est le verre. Suivent Braque, Cal­der, Moore, Se­ve­ri­ni et, bien sûr, Pi­cas­so, tou­jours sé­duit par de nou­veaux

Sta­tuettes La Fa­mi­glia,

Egi­dio Cos­tan­ti­ni avec Jean Arp, 1964.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.