La vé­ri­table nou­veau­té de « Frisian Flag » 2014 était son or­ga­ni­sa­tion conjointe avec la pre­mière édi­tion d’un autre exer­cice, bap­ti­sé Eu­ro­pean Air Re­fuel­ling Trai­ning ( EART).

Air Fan - - Reportage -

i « Frisian Flag » a per­mis aux équi­pages de s’en­traî­ner à des mis­sions comme celles ef­fec­tuées dans le cadre des conflits en Af­gha­nis­tan ou en Li­bye, ces opé­ra­tions né­ces­sitent d’im­por­tants moyens de ra­vi­taille­ment en vol. Un sec­teur dans le­quel, à l’évi­dence, les ar­mées eu­ro­péennes ont de très grosses la­cunes par rap­port à leur grand allié amé­ri­cain. Là où les Etats- Unis alignent quelque 550 tan­kers de quatre types, les Eu­ro­péens n’en pos­sèdent que 42, et de douze mo­dèles dif­fé­rents...

Ce constat, cou­plé au sou­hait de Wa­shing­ton de voir s’équi­li­brer les ef­forts de dé­fense de part et d’autre de l’At­lan­tique, a fait prendre conscience aux Eu­ro­péens qu’il leur fal­lait être plus ef­fi­caces mal­gré leurs bud­gets mi­li­taires sans cesse en re­cul. L’un des do­maines dans les­quels la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale peut s’avé­rer cru­ciale est pré­ci­sé­ment le ra­vi­taille­ment en vol, qui reste l’apa­nage de quelques pays alors que beau­coup d’autres dis­posent de chas­seurs à ra­vi­tailler. Le som­met eu­ro­péen de dé­cembre 2013, lar­ge­ment consa­cré à la Dé­fense, a ain­si iden­ti­fié quatre sec­teurs où les la­cunes du Vieux Conti­nent sont criantes : les drones, le ra­vi­taille­ment en vol, les sa­tel­lites de com­mu­ni­ca­tion et la cy­ber­dé­fense. L’Agence eu­ro­péenne de Dé­fense ( AED) a donc pris l’ini­tia­tive d’or­ga­ni­ser, en co­opé­ra­tion avec le Com­man­de­ment eu­ro­péen du trans­port aé­rien ( EATC) et la KLu, le pre­mier exer­cice eu­ro­péen dé­vo­lu au ra­vi­taille­ment en vol, l’Eu­ro­pean Air Re­fuel­ling Trai­ning.

Cette pre­mière édi­tion ras­sem­blait sur la base néer­lan­daise d’Eind­ho­ven trois avions ra­vi­tailleurs : un des deux KDC- 10 Ex­ten­der du 334 Squa­dron de la KLu, un A310 MRTT du Flug­be­reit­schaftss­taf­fel ( FBS/ BMVg) de la Luft­waffe et, uni­que­ment pen­dant la deuxième se­maine de l’exer­cice, un Boeing KC- 767A du 8o Grup­po RM/ 14o Stor­mo de l’Ae­ro­nau­ti­ca Mi­li­tare Ita­lia­na. Il va sans dire que les or­ga­ni­sa­teurs d’EART 2014 ont l’am­bi­tion de faire mieux l’an pro­chain, avec no­tam­ment le pro­jet de faire se ra­vi­tailler des tan­kers entre eux. Au

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.