Par Hen­ri- Pierre Grol­leau

Air Fan - - Sommaire -

Des nou­veau­tés sur le pro­gramme.

Le 3 juin 2014, à Bis­car­rosse, la DGA a pro­cé­dé à un tir de ro­quette de pré­ci­sion mé­trique ( RPM) de­puis un Tigre HAD. Cet es­sai s’ins­crit dans un projet d’études amont ( PEA) de dé­mons­tra­tion de briques tech­no­lo­giques com­munes à dif­fé­rents sys­tèmes – cen­trale iner­tielle et cap­teur la­ser du kit de gui­dage, cal­cu­la­teur élec­tro­nique, sys­tème de contrôle des ac­tua­teurs, al­go­rithmes de gui­dage – qui de- vraient équi­per toute une gamme de mu­ni­tions de pré­ci­sion mé­trique pour mor­tiers, pièces d’ar­tille­rie, chars et hé­li­co­ptères. Lan­cé en 2009, ce PEA vise à le­ver des risques et à réa­li­ser un dé­mons­tra­teur.

La RPM

Le be­soin d’une RPM a été iden­ti­fié de­puis de longues an­nées dé­jà, en France comme à l’étran­ger. Di­vers mo­dèles ont été dé­ve­lop­pés aux Etats- Unis par BAE Sys­tems ( Ad­van­ced Pre­ci­sion Kill Wea­pon Sys­tem), Lockheed Mar­tin ( Di­rect At­tack Gui­ded Ro­cket) et Ray­theon ( Ta­lon), avec pour but d’ob­te­nir une mu­ni­tion très pré­cise et bien moins coû­teuse qu’un mis­sile an­ti­char de la classe du HOT, du TOW ou du Hell­fire. En France, la RPM de 68 mm a été mise au point par TDA ( fi­liale de Thales), spé­cia­liste na­tio­nal des ro­quettes et des mor­tiers. D’un poids de 8,5 ki­los, un

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.