La BCE ne peut pas tout

La Banque cen­trale eu­ro­péenne est par­ve­nue à cal­mer les ten­sions sur les mar­chés, mais les en­tre­prises souffrent tou­jours de la panne du cré­dit.

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - S. M.

La Banque cen­trale eu­ro­péenne est par­ve­nue à cal­mer les ten­sions sur les mar­chés, mais les en­tre­prises souffrent tou­jours de la panne du cré­dit.

Grâce à l’ac­tion de la Banque cen-trale eu­ro­péenne (BCE), les ten­sions fi­nan­cières s’apaisent dans la zone eu­ro de­puis l’été 2012. La di­mi­nu­tion de l’écart entre les taux d’in­té­rêt aux­quels les dif­fé­rents Etats membres peuvent em­prun­ter en est le signe. Pour au­tant, mal­gré une nou­velle baisse des taux di­rec­teurs de la BCE en mai 2013, les taux des prêts ban­caires aux en­tre­prises ne di­mi­nuent guère en Grèce et au Por­tu­gal, mais éga­le­ment en Espagne ou en Ita­lie. Et le volume de cré­dit conti­nue de se contrac­ter.

Le sec­teur ban­caire reste en ef­fet gre­vé par d’im­por­tantes créances dou­teuses dans les pays les plus tou­chés par la crise. Or ces Etats, lais­sés à eux-mêmes, ne sont pas en me­sure de re­struc­tu­rer et de re­ca­pi­ta­li­ser leurs banques. Le pro­ces­sus d’union ban­caire, qui vise à trans­fé­rer au ni­veau eu­ro­péen la su­per­vi­sion des banques, la ré­so­lu­tion des crises ban­caires et l’as­su­rance des dé­pôts, avance dif­fi­ci­le­ment.L’ac­tion de la BCE est en­fin com­pli­quée par l’ab­sence to­tale de co­or­di­na­tion des po­li­tiques mo­né­taires au ni­veau in­ter­na­tio­nal. L’an­nonce par la Banque cen­trale amé­ri­caine (la Fed), en mai der­nier, de la fin im­mi­nente de sa po­li­tique d’achat de titres me­née de­puis 2009 a fait bru­ta­le­ment re­mon­ter les taux à long terme outre-At­lan­tique mais aus­si, dans une moindre me­sure, dans la zone eu­ro, alors que la re­prise y est plus que fra­gile. Au Ja­pon, au contraire, pour lut­ter contre la dé­fla­tion, le gou­ver­ne­ment de Shin­zo Abe mène de­puis fin 2012 une po­li­tique ex­pan­sion­niste spec­ta­cu­laire qui a en­traî­né une chute ver­ti­gi­neuse du yen. Cette stra­té­gie a fait re­naître la peur d’une guerre des de­vises, dont la zone eu­ro, qui n’a ja­mais conduit de po­li­tique de change, pour­rait faire les frais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.