PME et mul­ti­na­tio­nales : le grand écart

EN­TRE­PRISES Faibles marges, dif­fi­cul­tés de fi­nan­ce­ment et manque d’in­no­va­tion ca­rac­té­risent les PME. Tan­dis que le fos­sé se creuse avec les grandes firmes.

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - MARC CHE­VAL­LIER

Faibles marges, dif­fi­cul­tés de fi­nan­ce­ment et manque d’in­no­va­tion ca­rac­té­risent les PME. Et le fos­sé se creuse avec les grandes firmes.

En écho au cen­tra­lisme qui ca­rac­té­rise ses ins­ti­tu­tions po­li­tiques et ad­mi­nis­tra­tives, la France se dis­tingue par le poids im­por­tant de ses grandes en­tre­prises (*) dans son éco­no­mie. Une im­por­tance par­ti­cu­liè­re­ment mar­quée en Ile-de-France, où se concentrent les sièges so­ciaux des grands groupes ain­si qu’une part crois­sante de l’ac­ti­vi­té éco­no­mique, mais aus­si dans les ré­gions d’in­dus­tria­li­sa­tion an­cienne, telles l’ag­glo­mé­ra­tion de Cler­montFer­rand, ber­ceau de Mi­che­lin, ou celle de Tou­louse, terre d’EADS.

Cette hy­per­tro­phie a eu au­tre­fois son avan­tage : la France des Trente Glo­rieuses a rat­tra­pé son re­tard éco­no­mique grâce aux grands pro­grammes im­pul­sés par l’Etat (le TGV, le nu­cléaire, Air­bus…) et dont l’exé­cu­tion était confiée aux cham­pions na­tio­naux. Mais ces der­niers tirent dé­sor­mais de moins en moins l’éco­no­mie. Ils ont joué à plein la carte de l’in­ter­na­tio­na­li­sa­tion pour échap­per à la panne de crois­sance que connais­sait l’Eu­rope avant même la crise de 2008, aban­don­nant leurs sous­trai­tants à leur sort. Le ré­sul­tat, c’est un fos­sé crois­sant entre, d’un cô­té, ces mul­ti­na­tio­nales qui vont cher­cher la crois­sance dans les pays émer­gents et éclatent leur chaîne

de va­leur par­tout dans le monde et, de l’autre, le tis­su des pe­tites et moyennes en­tre­prises (*), souvent confi­nées au mar­ché hexa­go­nal dans des re­la­tions de sous-trai­tance qui par­fois frisent l’abus de po­si­tion do­mi­nante. Réa­li­sant de faibles marges, ces PME in­novent peu et ex­portent peu. D’où un très faible re­nou­vel­le­ment du tis­su éco­no­mique qui a de quoi in­quié­ter. Où sont les Google et les Apple fran­çais de de­main ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.