Peut-on in­ver­ser la courbe du chô­mage ?

EM­PLOI Le gou­ver­ne­ment mise sur les contrats ai­dés. Ce qui va dans le bon sens, même si les chô­meurs res­tent très nom­breux et ont ten­dance à se dé­cou­ra­ger.

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire -

Le gou­ver­ne­ment mise sur les contrats ai­dés. Ce qui va dans le bon sens.

Nous in­ver­se­rons la courbe du chô­mage d’ici à la fin de l’an­née 2013. » Cette pro­messe de Fran­çois Hollande, maintes fois ré­pé­tée, pou­vait sembler dif­fi­cile à te­nir. Le nombre de chô­meurs est en ef­fet très éle­vé en France : la barre des 3 mil­lions de de­man­deurs d’em­ploi qui cherchent un travail et n’exercent au­cune ac­ti­vi­té a été dé­pas­sée en août 2012. Toutes ca­té­go­ries confon­dues, ce sont près de 5,4 mil­lions de per­sonnes qui pointent dé­sor­mais à Pôle em­ploi. Pour­tant, Fran­çois Hollande pour­rait être en me­sure de par­ve­nir à ses fins.

Plu­sieurs me­sures ont pe­sé dans le sens de l’ob­jec­tif pré­si­den­tiel. La plus si­gni­fi­ca­tive d’entre elles est la relance des contrats ai­dés, avec la créa­tion des em­plois d’ave­nir (ci­blés sur les jeunes peu qua­li­fiés), des contrats de gé­né­ra­tion ( pour fa­vo­ri­ser l’em­bauche des jeunes et main­te­nir les se­niors en em­ploi) ou en­core des em­plois francs (dans les zones sen­sibles). Le cré­dit d’im­pôt com­pé­ti­ti­vi­té em­ploi (Cice), qui ins­taure un avan­tage fis­cal en fa­veur des en­tre­prises em­ployant des sa­la­riés dont la ré­mu­né­ra­tion va jus­qu’à 2,5 fois le Smic, de­vrait lui aus­si avoir un ef­fet po­si­tif sur l’em­ploi, à hau­teur de 145 000 postes d’ici à 2017, se­lon les es­ti­ma­tions de l’OFCE.

A noter éga­le­ment : le pro­jet de loi sur l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire, qui vise à fa­vo­ri­ser la créa­tion de 100 000 postes dans ce sec­teur. Ou en­core la ré­forme an­non­cée du fi­nan­ce­ment de l’in­ser­tion par l’ac­ti­vi­té éco­no­mique, qui em­ploie des per­sonnes en dif­fi­cul­té sur le mar­ché du travail.

Mais un autre phé­no­mène, beau­coup moins po­si­tif, a joué un rôle dé­ci­sif : le dé­cou­ra­ge­ment des chô­meurs. Face à une crise qui n’en fi­nit pas, cer­tains d’entre eux perdent es­poir et pré­fèrent se re­ti­rer du mar­ché du travail. Ce qui les fait dis­pa­raître des sta­tis­tiques. C’est ce qui s’est pas­sé en août 2013, où pour la pre­mière fois de­puis deux ans le chô­mage a si­gni­fi­ca­ti­ve­ment bais­sé. Une di­mi­nu­tion qui s’ex­plique en par­tie par un nombre anor­ma­le­ment éle­vé de chô­meurs ayant été ra­dié des listes faute d’avoir ac­tua­li­sé à temps leur si­tua­tion. Pour cer­tains d’entre eux, c’est un simple ou­bli. Pour d’autres, c’est le signe qu’ils ont re­non­cé...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.