Plus ef­fi­cace, le pu­blic

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Politiques Publiques -

Le « trou » de la Sé­cu est fré­quem­ment mon­tré du doigt, mais les 4,7 mil­liards d’eu­ros de dé­fi­cit de l’as­su­rance ma­la­die re­pré­sentent moins de 3 % de ses dé­penses to­tales. Ré­duire les dé­penses pu­bliques de san­té n’est pas for­cé­ment sy­no­nyme de sys­tème de san­té moins coû­teux. En té­moigne l’exemple des Etats-Unis : la part des dé­penses de san­té, pu­bliques et pri­vées, dans le pro­duit in­té­rieur brut (PIB) est très su­pé­rieure à ce qu’elle est en France, alors que le sys­tème de soins hexa­go­nal est pour­tant plus ef­fi­cace. Aux Etats-Unis, 30 mil­lions d’Amé­ri­cains res­tent pri­vés d’as­su­rance ma­la­die mal­gré la mise en place de l’Oba­ma­care, que Do­nald Trump a ten­té de dé­man­te­ler.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.