Les grandes villes, concen­tré de ri­chesse et de pau­vre­té

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Société -

Les aires ur­baines de plus de 500 000 ha­bi­tants concentrent un peu moins de 40 % de la po­pu­la­tion, mais plus de la moi­tié des di­plô­més du su­pé­rieur et des sa­laires ver­sés. Pour­tant, le nombre de pauvres y est pro­por­tion­nel­le­ment plus im­por­tant que dans les aires ur­baines pe­tites et moyennes. Celles-ci ac­cueillent près de la moi­tié de la po­pu­la­tion, mais moins du tiers des di­plô­més. Ceux-ci sont plus nom­breux en de­hors des ter­ri­toires po­la­ri­sés par une ville. Mais c’est aus­si là que la pau­vre­té est la plus pré­gnante.

Poids des aires ur­baines se­lon leur taille, la part des di­plô­més du su­pé­rieur, la pau­vre­té, les re­ve­nus, en % du to­tal na­tio­nal

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.