Com­pé­ti­ti­vi­té : la glis­sade conti­nue

La po­li­tique de l’offre n’a pas réus­si à en­rayer la dé­con­fi­ture des en­tre­prises fran­çaises à l’ex­port.

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - MARC CHEVALLIER

L e cré­dit d’im­pôt pour la com­pé­ti­ti­vi­té et l’em­ploi (Cice), en­tré en vi­gueur en 2013, puis le pacte de res­pon­sa­bi­li­té, lan­cé un an plus tard, étaient cen­sés res­tau­rer la com­pé­ti­ti­vi­té du made in

France à l’ex­port, mis à mal de­puis le mi­lieu des an­nées 2000, comme le montre le creu­se­ment du dé­fi­cit com­mer­cial (voir in­di­ca­teurs page 18). Pour l’heure au moins, ce re­dres­se­ment n’a pas eu lieu. Certes, la France dé­gage des ex­cé­dents com­mer­ciaux avec les pays si­tués en de­hors de l’Union eu­ro­péenne, mais le dé­fi­cit reste abys­sal dans les échanges in­tra-eu­ro­péens. Les parts de mar­ché tri­co­lores en Eu­rope ont dé­vis­sé, même si le dé­cro­chage est plus violent pour un pays comme le Royaume-Uni. Le contraste est to­tal avec l’Al­le­magne qui, dans le même temps, a vu ses ex­cé­dents ex­plo­ser à l’in­té­rieur comme à l’ex­té­rieur de l’Eu­rope. Notre voi­sin re­pré­sente dé­sor­mais près du tiers des ex­por­ta­tions de l’Union eu­ro­péenne à 28 sur les mar­chés mon­diaux !

Ce mal fran­çais est-il im­pu­table aux stra­té­gies des grands groupes fran­çais qui, comme dans l’au­to­mo­bile, font de plus en plus as­sem­bler à l’étran­ger les pro­duits qu’ils ré­im­portent en­suite sur le mar­ché fran­çais ? Ou bien la France est-elle vic­time de la course au moins-di­sant so­cial en­ga­gée par ses voi­sins, qui baissent for­te­ment le coût du tra­vail pour res­tau­rer leur com­pé­ti­ti­vi­té ? Les deux sans doute.

Une chose est sûre, les mil­liards du Cice et du pacte de com­pé­ti­ti­vi­té n’ont pas été uti­li­sés par les en­tre­prises pour bais­ser les prix de leurs pro­duits à l’ex­port, dans l’es­poir de re­ga­gner des parts de mar­ché. Et leurs ef­forts pour mon­ter en gamme, si tou­te­fois ils ont bien lieu, ne se font pas en­core sen­tir. Le rap­port qua­li­té/prix des pro­duits fran­çais s’est dé­té­rio­ré ces der­nières an­nées aux yeux des ache­teurs étran­gers. Et plus in­quié­tant en­core, c’est la per­cep­tion de la qua­li­té tout court qui se dé­grade pour cer­tains pro­duits. Comme si une par­tie de la pro­duc­tion fran­çaise, au lieu de mon­ter, des­cen­dait en gamme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.