On vit plus long­temps en Oc­ci­ta­nie que dans les Hauts- de- France

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Société -

Entre 2012 et 2016, les per­sonnes ré­si­dant en Oc­ci­ta­nie ont en moyenne un risque de décès* in­fé­rieur de 6 % à ce­lui des per­sonnes vi­vant en Au­vergne-Rhône-Alpes (0,94 contre 1,00). Ces don­nées « toutes choses égales par ailleurs » si­gni­fient que, même en te­nant compte du sexe, de l’âge, du ni­veau de vie, de la ca­té­go­rie so­ciale et du di­plôme, des écarts entre ré­gions sub­sistent. Ceux-ci peuvent être at­tri­bués à des dif­fé­rences com­por­te­men­tales et cultu­relles (ha­bi­tudes ali­men­taires, consom­ma­tion d’al­cool, ta­ba­gisme…), en­vi­ron­ne­men­tales (pol­lu­tion…) ou être liés à l’offre de soins, plus ou moins dense.

Rap­port de risque de décès* par ré­gion de ré­si­dence, toutes choses égales par ailleurs, entre 2012 et 2016, ré­gion de ré­fé­rence = Au­vergne-Rhône-Alpes

* Le risque de décès est la pro­ba­bi­li­té pour un in­di­vi­du de dé­cé­der. Le rap­port de risque de décès ex­prime ici la pro­ba­bi­li­té de dé­cé­der dans une ré­gion don­née par rap­port à la ré­gion de ré­fé­rence.

Champ : France mé­tro­po­li­taine (hors Corse)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.