Iné­gaux face aux can­cers

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Société -

Le can­cer est l’une des pa­tho­lo­gies qui contri­bue le plus au gra­dient social de san­té. Pour les plus pauvres, le sur­risque de can­cer est par­ti­cu­liè­re­ment éle­vé pour les can­cers liés aux voies res­pi­ra­toires et di­ges­tives hautes, ce qui est dû à la sur­con­som­ma­tion de ta­bac et à une ex­po­si­tion pro­fes­sion­nelle ac­crue aux pol­luants at­mo­sphé­riques. D’autres can­cers semblent pré­sen­ter un sur­risque pour les ca­té­go­ries so­ciales les plus fa­vo­ri­sées, mais ce­la peut s’ex­pli­quer par la dé­ter­mi­na­tion so­ciale du dé­pis­tage et le sur­diag­nos­tic qui lui est lié.

Risque re­la­tif de can­cer des 20 % de la po­pu­la­tion les plus dé­fa­vo­ri­sés par rap­port aux 20 % les plus fa­vo­ri­sés (va­leurs mé­dianes), 2006-2009

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.