Un mar­ché du car­bone tou­jours in­opé­rant

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Planète -

En 2018, les prix des quo­tas d’émis­sion de CO2 qui s’im­posent aux gros in­dus­triels eu­ro­péens ont en­fin pro­gres­sé. C’est une bonne nou­velle, puisque ces quo­tas, de moins en moins al­loués gra­tui­te­ment, ap­portent des re­cettes sup­plé­men­taires aux Etats qui peuvent contri­buer au fi­nan­ce­ment de la tran­si­tion bas car­bone (ce qui n’est hé­las que très par­tiel­le­ment le cas). Ce­pen­dant, le prix du CO2 , qui re­flète le vo­lume des quo­tas at­tri­bués aux en­tre­prises as­su­jet­ties, n’est pas as­sez éle­vé pour les pous­ser à ac­cé­lé­rer la sor­tie des éner­gies car­bo­nées. Il fau­drait qu’il at­teigne du­ra­ble­ment 40 eu­ros la tonne pour pous­ser les élec­tri­ciens à aban­don­ner le char­bon (en­core 20 % de la pro­duc­tion élec­trique de l’Union).

En France, les émis­sions de CO n’ont bais­sé que de 14 % de­puis 1990.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.