EDITORIAL

Anges & Archanges - - Sommaire -

La té­lé­pa­thie a tou­jours été pour moi source d’émer­veille­ment. Com­mu­ni­quer par la pen­sée avec ses proches me sem­blait bien plus in­té­res­sant que d’uti­li­ser un por­table ou d’en­voyer un mail. Aus­si, le jour où j’ai été in­for­mée qu’un cer­tain Pr Mar­cotte ani­mait un sé­mi­naire sur ce thème, je me suis ins­crite im­mé­dia­te­ment. Non seule­ment je n’ai pas été dé­çue mais j’ai sui­vi, en­suite, plu­sieurs stages et dé­cou­vert des tech­niques comme la té­lé­pa­thie sen­so­rielle ou la lec­ture der­mo-op­tique des cou­leurs qui me sont, au­jourd’hui en­core, très utiles pour mes consul­ta­tions de voyance. Elles me per­mettent de cap­ter l’âme d’un ob­jet ap­par­te­nant à mon consul­tant, ou de lire ses émo­tions dans les cou­leurs de son au­ra. Ce pre­mier contact avec le phé­no­mène té­lé­pa­thique ne date pas d’hier mais... de 30 ans. C’est au len­de­main de mai 68, époque bé­nie de l’ou­ver­ture aux sciences dites pa­ra­nor­males, que j’ai eu l’hon­neur d’ani­mer une Uni­té de Va­leur de Té­lé­pa­thie, à l’Uni­ver­si­té Pa­ris VII. La le­çon de mon ex­pé­rience, c’est que la té­lé­pa­thie n’est pas un don, dé­vo­lu à quelques per­sonnes, mais bien une ca­pa­ci­té que nous pos­sé­dons tous. Il suf­fit de ré­veiller ce pou­voir se­cret, grâce à des exer­cices simples, pour que cha­cun de vous puisse en bé­né­fi­cier. Et je vais vous le prou­ver... Il ne vous reste plus qu’à re­trous­ser vos manches, à me consa­crer un peu d’at­ten­tion et, je vous en fait la pro­messe que, bien­tôt, la té­lé­pa­thie n’au­ra plus au­cun se­cret pour vous.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.