Bricks

Apollo Magazine - - L’ouïe Fine -

Seul ar­tiste fran­çais à avoir si­gné au­près du my­thique la­bel Blue Note, Charles Pa­si est-il pour au­tant un jazz­man ? Un chan­teur de blues ? Ce­lui d’une pop raf­fi­née ? Pour li­vrer sa ré­ponse, le mul­ti-ins­tru­men­tiste cite vo­lon­tiers Duke El­ling­ton : « Il n’y a que deux styles de mu­siques : la bonne mu­sique et la mau­vaise mu­sique ». La sienne pos­sède une force sup­plé­men­taire : elle donne im­mé­dia­te­ment le fris­son, por­tée par une voix qui offre ins­tan­ta­né­ment la plus forte des émo­tions. Bricks est un disque in­tense, épu­ré, ma­gni­fi­que­ment ar­ran­gé. « Je ne vou­lais d’ar­ti­fice. Ce n’est pas le mo­ment, je pense. Je trouve ce disque plus per­cu­tant, plus di­rect, plus abra­sif. C’est plus mo­derne dans le sens où la ryth­mique joue un rôle cen­tral. Épu­rer n’a jamais si­gni­fié fa­ci­li­té ou pa­resse ». En ef­fet. Ce­lui qui vit entre Pa­ris et Nice nous livre no­tam­ment « Shoot So­me­bo­dy », un titre fort, une ré­fé­rence aux évé­ne­ments ré­cents qui l’ont « bou­le­ver­sé, presque pa­ra­ly­sé », dit-il. Une ver­sion acous­tique de ce titre clôt l’al­bum. Puis­sante et in­ou­bliable. Ga­geons qu’elle tra­ver­se­ra le temps.

Charles Pas­si est à dé­cou­vrir aus­si sur scène. No­tam­ment le 26 oc­tobre à Lyon, le 27 à Tho­non-lesBains, le 14 no­vembre à Tou­louse, le 15 à Montpellier, le 30 à Nantes, et le 5 dé­cembre au Tria­non, à Pa­ris. (Blue Note/uni­ver­sal)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.