Volks­wa­gen Ar­teon

Apollo Magazine - - Nouveauté -

À par­tir de sa ber­line à pa­pa, la fa­meuse Pas­sat, Volks­wa­gen ré­itère, ou plu­tôt ré­in­vente son « cou­pé à quatre portes » né en 2008. Pour­quoi ces guille­mets ? Pour mettre en lu­mière une aber­ra­tion mar­ke­ting. Un cou­pé, c’est un cou­pé et n’a que deux portes, mais pas­sons. La Pas­sat, donc, reste une ex­cel­lente au­to­mo­bile fa­mi­liale dans la plus pure tra­di­tion du construc­teur de Wolf­sburg : so­li­de­ment char­pen­tée, ni moche ni belle, bien réa­li­sée, ef­fi­cace, elle se fond dans le pay­sage. Et pour peu qu’elle soit grise, comme la plu­part de celles que l’on croise en France – quelle tris­tesse – on ne la re­mar­que­ra même pas. Si l’ar­tiste pé­ki­nois Liu Bo­lin était une voi­ture, ce se­rait une Pas­sat ! Alors comment s’at­ta­quer au trio Au­di A4, BMW Sé­rie 3 et Mer­cedes Classe C avec une au­to aus­si in­vi­sible ? Ré­ponse, en la ren­dant plus luxueuse et plus sexy. Après son pre­mier échec, Volks­wa­gen s’est donc re­mis au tra­vail, tou­jours avec une base tech­nique de Pas­sat. Le ré­sul­tat est as­sez im­pres­sion­nant. L’ar­teon dé­gage une vraie pré­sence

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.