NI­VEAU ENER­GIE 3 / CAR­BONE 1

Architecture Durable - - Tendance -

Quim­per (Fi­nis­tère). Tre­co­bat a inau­gu­ré la pre­mière mai­son ex­pé­ri­men­tale de Bre­tagne à s’ins­crire dans le cadre du nou­veau la­bel de per­for­mance E+C- qui pré­fi­gure la pro­chaine ré­gle­men­ta­tion ther­mique. La Vil­la E-Odet a pour but de tes­ter in si­tu des tech­no­lo­gies et des sys­tèmes construc­tifs no­va­teurs. Par ailleurs, elle pré­sente la par­ti­cu­la­ri­té d’être do­tée d’une ex­ten­sion bois. Ac­ces­sible au grand pu­blic, la Vil­la E-Odet est un bel exemple de ce que pour­rait être la construc­tion de mai­son neuve à l’ho­ri­zon 2020. L’ob­jet de ce pro­jet est d’aug­men­ter la part des éner­gies re­nou­ve­lables (E+) et de ré­duire son em­preinte car­bone (C-) dans la mai­son in­di­vi­duelle neuve. À cet égard, cette réa­li­sa­tion est no­tam­ment équi­pée d’une pompe à cha­leur ré­ver­sible très basse consom­ma­tion, consi­dé­rée comme une éner­gie re­nou­ve­lable (ENr), in­té­grée à l’in­té­rieur de la mai­son. L’ab­sence d’uni­té à l’ex­té­rieur amé­liore son ren­de­ment et sa du­rée de vie. Cette pompe à cha­leur est cou­plée à un pla­fond rayon­nant sur l’en­semble des pièces. La Vil­la E-Odet se po­si­tionne au ni­veau E3 du nou­veau la­bel E+C- sur une échelle qui compte 4 ni­veaux (de E1 = faible à E4 = mai­son au­to­nome). Pour at­teindre cet am­bi­tieux ni­veau d’exi­gence, Six panneaux pho­to­vol­taïques ont été ajou­tés sur le toit de l’ex­ten­sion pour com­pen­ser 20 % des consom­ma­tions d’éner­gie non re­nou­ve­lable.

Mai­son Tre­co­bat

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.