As­pect rus­tique, au­then­ti­ci­té, tra­di­tions…

Pa­ra­doxe : Plus les sols pré­sentent une ap­pa­rence an­cienne, plus ils font mo­dernes !

Architecture Durable - - Dossier interieur - Jean-Luc Al­pille

La na­ture pour le ta­lent...

La cuis­son de­meure le mo­ment-clé de tout ce long tra­vail : par­fai­te­ment maî­tri­sée, elle per­met d'ob­te­nir des teintes na­tu­relles qui font la per­son­na­li­té des Terres Cuites de Rau­jolles, Creis­sels (Avey­ron). La créa­tion est exi­geante et né­ces­site une re­cherche constante. Re­trou­ver, créer les pa­tines d'au­tre­fois em­bel­lies par le temps. Ima­gi­ner des teintes et des mo­tifs nou­veaux dans l'es­prit d'au­jourd'hui. Tra­vailler la ma­tière en jouant l'équi­libre entre in­no­va­tion et tra­di­tion. Res­pec­ter l'au­then­ti­ci­té d'un sol de mo­nu­ment his­to­rique. Les exi­gences sont nom­breuses et seul un vrai tra­vail d'ar­ti­san peut ga­ran­tir et sa­tis­faire des de­mandes aus­si pré­cises. Mo­dèle : Terre d'his­toire. For­mat 20 x 20 x 2 cm. Co­lo­ris rouge – sable –ro­sé.

Since 1292 !

C'est une charte re­trou­vée aux ar­chives de l'Oise qui l'at­teste : en 1292, Jean de Saint-Sam­son achète une mine de terre pour se li­vrer à la cuis­son, en pleine « Bou­ton­nière du Pays de Bray ». L'ar­gile, om­ni­pré­sente et à por­tée de main dans cette vaste zone si­tuée, entre Beau­vais et Dieppe, a gé­né­ré une ac­ti­vi­té ba­sée sur son ex­ploi­ta­tion et sa trans­for­ma­tion. Au­jourd'hui, les Car­re­lages de SaintSam­son, Saint-Sam­son-la-Po­te­rie (Oise) per­pé­tuent ce savoir-faire. Ce sont des hexa­gones de 15 en terre cuite. Les bleus sont les mêmes mais émaillés en bleu (terre cuite émaillée).

Ca­bo­chon

La so­cié­té Mar­tial Grux, Cor­peau (Côte-d'Or) est spé­cia­li­sée dans la fa­bri­ca­tion ar­ti­sa­nale de ma­té­riaux en pierre na­tu­relle re­cons­ti­tuée. Pa­vés 50 x 50, 4 pans cou­pés avec ca­bo­chons.

To­mette

La to­mette de Sa­lernes ré­pu­tée dans le monde en­tier est fa­bri­quée de­puis 1830. Les To­mettes ou Ma­lons ont été po­sés en Ita­lie de­puis le XVIIIème siècle. Par­mi les dif­fé­rentes en­tre­prises va­roises, Car­re­lages de Pro­vence per­pé­tue la tra­di­tion de sa fa­bri­ca­tion avec l'ar­gile lo­cale rouge fer­ru­gi­neuse et a dé­cli­né dans divers for­mats cette terre cuite in­dé­mo­dable de dé­co­ra­tion pro­ven­çale. To­mettes, Mau­resque, Trèfles, Car­rés ou Rec­tangles, plinthes, nez de marche et co­pies d'an­cien sont pro­po­sés en terre-cuite na­tu­relle ou émaillée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.