Un fu­sil en pièces in­ter­chan­geables

Armes de Chasse - - Cour­rier Des Lec­teurs -

Je viens d’ac­qué­rir un fu­sil belge de ca­libre 20, por­tant une dé­no­mi­na­tion étrange : Syn­di­cat des Pièces In­ter­chan­geables de Hers­tal à Liège. Avec une date : 1951. Voi­ci les in­for­ma­tions que j’ai peu trou­ver. Le Syn­di­cat des pièces in­ter­chan­geables de Hers­tal fut ac­tif de 1899 à 1946. Il s’agit d’une as­so­cia­tion entre Neu­mann Frères, Jans­sen & Fils et Du­mou­lin Fils & C°. Cette co­opé­ra­tive ven­dait des armes de sport ba­sées sur la stan­dar­di­sa­tion des pièces. Les com­po­sants pro­ve­naient de la Fa­brique na­tio­nale d’armes de guerre (FN), mais les armes étaient fi­nies in­di­vi­duel­le­ment dans une grande va­rié­té de styles. Pou­vez-vous m’en dire plus?

LO­li­vier Or­ban, Be­cke­rich (Luxem­bourg)

iège fut long­temps - une sorte de « vil­lage gau­lois élar­gi » où les al­liances entre ar­mu­riers se fai­saient et se dé­fai­saient se­lon les op­por­tu­ni­tés. La Fa­brique na­tio­nale est d’ailleurs née de la réunion « spon­ta­née » de quelques ar­mu­riers bien connus et dé­ci­dés à pro­duire les armes des­ti­nées aux ar­mées belges. Hé­las, nous n’avons pas trou­vé plus d’in­for­ma­tions que celles que vous dé­te­nez sur les pro­duits de ce syn­di­cat. Sans doute se­rait-il pos­sible d’en dé­cou­vrir da­van­tage en pre­nant con­tact avec le mu­sée de Liège. Ou peut-être quelques lec­teurs belges bien in­for­més pour­raient nous éclai­rer. A bon en­ten­deur…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.