Mi­chel Vi­gnard

Que fa­briquent donc les hommes en­semble ?

Art Press - - LIVRES - Jacques Hen­ric

La Mu­sar­dine

Cette ques­tion, c’est Fou­cault qui la po­sait quelques mois avant sa mort. Ils ne font pas que jouer aux cartes, ou à la guerre, pas que se li­vrer à des beu­ve­ries entre mecs. Mi­chel Vi­gnard, qui re­prend la ques­tion, nous ran­carde aus­si­tôt, via la cou­ver­ture de son « an­tho­lo­gie éro­tique », sur une tout autre ac­ti­vi­té de ces messieurs. On y voit trois pria­piques mâles af­fu­blés d’un or­gane tur­ges­cent de consi­dé­rable di­men­sion. Mais que cette très sug­ges­tive il­lus­tra­tion, due à Bearsd­ley, n’in­duise pas le lec­teur en er­reur : il ne s’agit pas de lui pro­po­ser une énième re­cen­sion de textes pré­le­vés dans la lit­té­ra­ture ho­mo­sexuelle. L’am­bi­tion de Mi­chel Vi­gnard est autre : « ba­layer le champ lit­té­raire et his­to­rique aus­si large que pos­sible » en ré­cu­sant, comme il le pré­cise dans son texte in­tro­duc­tif, toute ré­duc­tion à un genre. Ain­si, est-il tout à fait fon­dé à dé­cla­rer qu’un tel pro­jet l’a conduit à des ré­sul­tats « sur­pre­nants ». Je par­tage de­puis long­temps avec lui l’idée qu’on s’est beau­coup in­ter­ro­gé, après Freud, sur le mys­tère de ce fa­meux « conti­nent noir » de la sexua­li­té fé­mi­nine et que ce­lui des mal­heu­reux mâles hu­mains ne sem­blait pas avoir mé­ri­té plus d’at­ten­tion que s’il s’était agi d’ani­maux en rut. Sa­chons gré à Mi­chel Vi­gnard, par le large et éclec­tique choix de textes qu’il a opé­ré (son ou­vrage compte plus de cinq cents pages grand for­mat), écrits ti­rés de ro­mans, nou­velles, contes, poèmes, mais aus­si jour­naux in­times, cor­res­pon­dances, confes­sions, mé­moires, de nous avoir dé­li­vré la bonne nou­velle (une ma­nière d’évan­gile) : il existe bien un dé­sir mas­cu­lin, et sa vaste éten­due, la mul­ti­tude de ses formes, l’an­noncent in­épui­sable. Mais les femmes, dans tout ça ? di­rez-vous. Cher­chezles. À leur fa­çon, entre les lignes, elles nous font signe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.