SE­MIOSE édi­teur et ga­le­rie d’art

Art Gal­le­ry, Pu­bli­sher, Pio­neer

Art Press - - PORTRAIT -

Ou­verte en 1999 sous la forme d’une mai­son d’édi­tion qu’elle est tou­jours, Se­miose est de­ve­nue une ga­le­rie d’art quelques an­nées plus tard, ex­po­sant des ar­tistes aux pra­tiques va­riées, mais souvent an­crées dans l’his­toire de l’art. De­vant la crise éco­no­mique, les tur­bu­lences sont rudes pour une ga­le­rie comme celle-ci. miose édi­tions, en 2002, il s’agis­sait de pro­duire des livres d’ar­tistes et des mo­no­gra­phies. Anne Bré­geaut, Fran­çoise Pé­tro­vitch, Ta­roop et Gla­bel sont par­mi les pre­miers ar­tistes pu­bliés, dont la plu­part font au­jourd’hui par­tie de la ga­le­rie. Une col­lec­tion est aus­si lan­cée pour ac­cueillir une sé­rie de textes qui ne trouvent pas leur place ailleurs, par exemple un ro­man de Guillaume Pi­nard, ou en­core Es­thé­tique du dé­ta­che­ment, un es­sai qui pa­raî­tra au prin­temps pro­chain, de Jacques Sou­lil­lou, l’un des pen­seurs du col­lec­tif Pré­sence Pan­chou­nette.

ÉDI­TER/ EX­PO­SER

En 2007, Se­miose édi­tions, de­vient Se­miose ga­le­rie, un nom qui, comme ce­lui des ga­le­ries Air de Pa­ris, art : concept ou Po­la­ris, évoque des mondes ima­gi­naires. Image d’un pro­gramme pour la ga­le­rie, Se­miose évoque l’idée que les signes prennent sens dans un contexte. « J’étais col­lec­tion­neur de­puis l’âge de seize ans ; j’ai fait une ga­le­rie mais je n’ai pas fait ex­près, c’était une né­ces­si­té », ex­plique Be­noît Por­cher. Le seul mo­dèle qui le fai­sait rê­ver était la ga­le­rie d’Iris Clert « qui a mon­tré les meilleures et les pires oeuvres avec bon­heur et foi, avant que le temps ne fasse le tri ». Be­noît Por­cher s’ins­talle alors rue des Mon­ti­boeufs non loin de la porte de Ba­gno­let, une adresse as­sez in­con­grue pour une ga­le­rie pa­ri­sienne. Dans ce quar­tier pro­té­gé et char­mant, l’es­pace était jo­li, peu cher et juste pour l’ac­ti­vi­té qu’il vou­lait me­ner. C’est là que se sont te­nues les pre­mières ex­po­si­tions, hors de toute stra­té­gie liée à un mé­dium ou à une fa­mille d’ar­tistes. Be­noît Por­cher se sou­vient de dé­buts qui ont été plu­tôt fa­ciles– la Fiac l’a in­vi­té ra­pi­de­ment, et du­ra­ble­ment. En 2009, l’éclo­sion des ga­le­ries de Bel­le­ville a été pour Sé­miose une concur­rence géo­gra­phique inattendue – le quar­tier était à la fois trop près et trop loin. Be­noît Por­cher dé­cide alors de dé­mé­na­ger pour s’agran­dir. Le choix du Ma­rais s’est im­po­sé d’em­blée, car « Bel­le­ville ne cor­res­pon­dait pas tout à fait à ce que j’en­vi­sa­geais pour la ga­le­rie ». Se­miose s’ins­talle rue Cha­pon : « une sorte d’entre deux » avec d’un cô­té le Centre Pom­pi­dou et des ga­le­ries re­nom­mées du Ma­rais, de l’autre le quar­tier chi­nois de la rue au Maire. C’est un re­po­si­tion­ne­ment to­tal. « Tra­vailler dans le 20e était une ma­nière de faire les choses dis­crè­te­ment ; au­jourd’hui notre vi­si­bi­li­té est bien plus grande. » De nom­breux liens se tissent avec des ins­ti­tu­tions : à l’heure ac­tuelle par exemple, Pré­sence Pan­chou­nette est ex­po­sée dans le Sur­réa­lisme et l’ob­jet au Centre Pom­pi­dou, ain­si qu’au musée d’art mo­derne de la Ville de Pa­ris dans Dé­co­rum, avec Pie­ro Gi­lar­di ; une ex­po­si­tion mo­no­gra­phique d’An­dré Raf­fray, les Bri­gades du Tigre, vient d’être inau­gu­rée au musée de Li­bourne.

UN CER­TAIN RAP­PORT À L’IMAGE

Les ar­tistes de Se­miose ont tou­jours ap­par­te­nu à des gé­né­ra­tions très dif­fé­rentes. La pre­mière ex­po­si­tion était de Sé­bas­tien Gou­ju ; la se­conde de Jean Du­puy, de 53 ans son aî­né. Par­mi les seize noms qui fi­gurent sur la liste de la ga­le­rie, plu­sieurs sont dé­jà des ar­tistes historiques : Pie­ro Gi­lar­di, Pré­sence Pan­chou­nette et An­dré Raf­fray, dont Be­noît Por­cher a mon­tré la sé­rie de gouaches les Bri-

Laurent Le Deunff. Ex­po­si­tion à la ga­le­rie Se­miose, Pa­ris, 2013. (Ph. A. Mole ; toutes les pho­tos, court. Se­miose). Ex­hi­bi­tion in 2013

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.