MO­NU­MEN­TA l’étrange cité

Texte et en­tre­tien par Ro­bert Storr

Art Press - - RUSSIAN CONCEPTUALISM -

Le Grand Pa­lais tient du monstre de lé­gende. Il est ar­chi­tec­tu­ra­le­ment an­dro­gyne, en ver­tu de sa struc­ture in­dus­trielle « mas­cu­line » et ses or­ne­ments fin-de-siècle « fé­mi­nins » ; vo­race est l’in­té­rieur gi­gan­tesque de cette éten­due d’es­pace vide, unique en son genre par­mi tous les dé­ve­lop­pe­ments ur­bains. Au cours des dix der­nières an­nées, Mo­nu­men­ta a je­té en pâ­ture à la bête toutes sortes de choses, des ruines d’An­selm Kie­fer aux énormes sculp­tures en acier de Ri­chard Ser­ra, des bulbes qua­si or­ga­niques d’Anish Ka­poor (or­ganes in­ternes d’un im­mense sca­ra­bée) à la dis­per­sion de pa­villons spec­traux de Da­niel Bu­ren. Et le Grand Pa­lais a ava­lé tout ce­la non­cha­lam­ment, dai­gnant à peine émettre un ho­quet ou un ren­voi. Cette an­née, grâce à l’ai­mable concours de l’in­fa­ti­gable duo Ilya et Emi­lia Ka­ba­kov, ce sont les frag­ments d’une ci­vi­li­sa­tion tout en­tière que pro­pose Mo­nu­men­ta. Ou, plus pré­ci­sé­ment, ce sont les fan­tas­ma­go­ries de plu­sieurs utopies pas­sées et fu­tures. Il va sans dire que le propre de l’uto­pie est qu’elle n’existe que dans une atem­po­ra­li­té ; en tout cas ja­mais dans le pré­sent. L’ex­cep­tion no­table à cette règle étant l’uto­pie ra­tée de l’Union so­vié­tique où na­quirent les Ka­ba­kov (tous deux nés dans l’an­cienne Ré­pu­blique so­cia­liste d’Ukraine, ac­tuel­le­ment contes­tée ; lui en 1933, an­née où Sta­line met­tait un terme à ce que l’his­to­rienne d’art spé­cia­liste d’art russe Ca­mil­la Gray a nom­mé la « grande ex­pé­ri­men­ta­tion). Pour les ar­tistes de la gé­né­ra­tion des Ka­ba­kov, ce fut comme si cette ex­pé­ri­men­ta­tion cultu­relle n’avait ja­mais eu lieu, toutes les preuves de son exis­tence in­ter- rom­pue ayant été en­fouies au plus pro­fond des sous-sols des mu­sées, ain­si que dans des ate­liers et des ap­par­te­ments pri­vés. Pen­dant ce temps-là, l’ex­pé­rience po­li­tique et éco­no­mique pro­vi­soire du « so­cia­lisme dans un seul pays », qui ne de­vait ja­mais être ache­vée, (so­lu­tion de se­cours sta­li­nienne suite à la faillite de la ré­vo­lu­tion de tous les pays après les an­nées 1920), de­ve­nait le champ de ruines où les ci­toyens so­vié­tiques furent contraints de pour­suivre une vie quo­ti­dienne dras­ti­que­ment li­mi­tée. C’était aus­si là qu’ils rê­vaient.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.