AU­GUS­TIN RE­BE­TEZ

Étienne Hatt

Art Press - - INTRODUCING -

Au­gus­tin Re­be­tez construit à l’ins­tinct une oeuvre pro­téi­forme et pro­li­fé­rante qui des­sine un vé­ri­table monde et jette les bases d’un nou­vel art po­pu­laire. Ar­riè­re­tête (mé­ca­nismes), sa der­nière sé­rie, vient d’être pré­sen­tée au fes­ti­val Images de Ve­vey.

Les vi­si­teurs des Ren­contres d’Arles 2011 se sou­viennent de l’ex­po­si­tion d’Au­gus­tin Re­be­tez qui, par sa forme, tran­chait avec le reste de la pro­gram­ma­tion. De tailles et de na­tures très va­riables, col­lés à même les murs ou en­ca­drés, vi­sibles sur de pe­tits écrans, des pho­to­gra­phies, quelques des­sins et vi­déos se su­per­po­saient en une ins­tal­la­tion très éner­gique où tout sem­blait se ré­pondre. Ses ré­centes ex­po­si­tions, au centre cultu­rel suisse de Pa­ris ou au fes­ti­val Images de Ve­vey, montrent que Re­be­tez est res­té fi­dèle à ce mode d’ex­po­si­tion pro­li­fé­rant, par­fois même en ex­té­rieur, comme lors de la Nuit des images 2013 du mu­sée de l’Ély­sée de Lau­sanne, mais qu’il a ac­cen­tué, par sou­cis d’ex­pri­mer plus com­plè­te­ment ses idées et sen­ti­ments, le mixage et la re­con­fi­gu­ra­tion per­ma­nente qui fondent son tra­vail. Tout en pour­sui­vant la pho­to­gra­phie, il ac­corde, en ef­fet, plus de place au des­sin, à la pein­ture, à la sculp­ture et à l’écri­ture, et dé­cloi­sonne l’usage qu’il fait de ces mé­diums. Il les réunit dans l’ex­po­si­tion et ex­plore leur po­ro­si­té : ses vi­déos sont réa­li­sées en stop mo­tion, c’est-à-dire à par­tir d’images fixes, et il lui ar­rive de des­si­ner et d’écrire sur ses pho­to­gra­phies. Par ailleurs, Re­be­tez dit s’ins­crire dans une re­cherche artistique per­ma­nente qui re­con­fi­gure ses tra­vaux quand

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.