Avec Phi­lip Roth

Art Press - - LIVRES - Vincent Roy

Gal­li­mard Le livre de Jo­syane Sa­vi­gneau est très émou­vant! Car la cri­tique lit­té­raire re­vient sur 20 ans « d’ami­tié com­plice » avec le grand écri­vain amé­ri­cain qui, de­puis 2012, a dé­ci­dé de ne plus écrire. Et c’est jus­te­ment parce que l’au­teur de Né­mé­sis a mis fin à son oeuvre, et pour ré­sis­ter, par consé­quent, à « ce sen­ti­ment pé­nible qu’il de­vient post­hume de son vi­vant », que Jo­syane Sa­vi­gneau nous pro­pose en­semble un exer­cice d’ad­mi­ra­tion et une ex­pé­rience brillante de lec­trice : elle veut « pro­lon­ger l’aven­ture ». Avec Phi­lip Roth est d’abord un es­sai de com­bat pour la lit­té­ra­ture. Sa­vi­gneau tra­verse l’oeuvre de part en part et cé­lèbre « la vic­toire d’un homme tout en­tier en­ga­gé dans une pé­rilleuse aven­ture créa­trice, pour, comme il l’a dit, par­ve­nir à “im­po­ser sa fic­tion à l’ex­pé­rience”». Ce qu’elle admire chez Roth? « Sa dé­mons­tra­tion ma­gis­trale de la puis­sance du ro­man. » Foi­son­nant d’anec­dotes, ce livre pas­sion­nant se lit comme un ro­man. Son hé­ros est tour à tour fé­roce, dé­pri­mé, pro­vo­cant, iro­nique, sau­vage, drôle, sombre, sé­duc­teur (tou­jours). C’est un « vir­tuose du dé­dou­ble­ment, du faux vrai et du vrai faux, du jeu de rôle », dont la lec­trice qui est de­ve­nue son amie, cherche la vé­ri­té. Oui, la vé­ri­té, non pas celle de l’homme, mais celle du per­son­nage qu’il s’est créé. D’un dia­logue à l’autre, Roth livre ses convic­tions, ses contra­dic­tions, « re­con­si­dère cer­taines de ses cer­ti­tudes et s’ac­croche à d’autres ». Jo­syane Sa­vi­gneau veut rendre ici la sin­gu­la­ri­té d’une voix, « mor­dante ou pa­tiente, vi­tu­pé­rante ou, de rares fois, im­per­cep­ti­ble­ment fê­lée par l’émo­tion d’un sou­ve­nir ». Elle y par­vient en fouillant su­per­be­ment l’ima­gi­naire de ce­lui qu’elle consi­dère à rai­son comme le plus grand écri­vain amé­ri­cain vi­vant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.