À SUIVRE

Art Press - - LIVRES - Hé­loïse Avi­gnon

Qui n’a ja­mais en­ten­du que Mar­cel Du­champ est ce­lui qui a fait en­trer l’art dans l’ère que nous connais­sons au­jourd’hui, qu’il est l’ini­tia­teur de la rup­ture qui mène au no­mi­na­lisme contem­po­rain ? Car oui, tous nous avons ré­pé­té la dé­fi­ni­tion qu’An­dré Bre­ton don­na du ready-made : « Ob­jet ma­nu­fac­tu­ré pro­mu à la di­gni­té d’ob­jet d’art par le choix de l’ar­tiste. » Ce sont cette on­to­lo­gie, ar­guant que l’art est uni­que­ment ce qui est dit comme tel, et ses sources que Phi­lippe Sers s’em­ploie à dé­cons­truire. Dans

(Ha­zan, nouvelle édi­tion de Du­champ confis­qué, Mar­cel re­trou­vé), il montre com­bien la ma­nière qu’a Du­champ d’en­vi­sa­ger l’art dif­fère de celle des da­da et sur­réa­listes pour qui le choix de l’ar­tiste et la ré­cep­tion de l’ob­jet comme oeuvre par l’ins­ti­tu­tion suf­fisent à l’éta­blis­se­ment du sta­tut d’oeuvre d’art. Pour Du­champ, l’ob­jet d’art ne doit pas exis­ter uni­que­ment au tra­vers d’une ap­pré­cia­tion conven­tion­nelle. Il faut at­teindre « un autre point de consen­sus » et re­fu­ser aux ob­jets toute pré­ten­tion à rem­pla­cer ce qu’il nomme, d’après An­to­nin Ar­taud, « l’ex­pé­rience vi­tale ». S’ap­puyant sur les En­tre­tiens avec Pierre Ca­banne (ré­édi­tés par Al­lia), Sers sou­ligne la pru­dence de Du­champ quant à une dé­fi­ni­tion pré­cise de la no­tion d’art et se re­fuse à toute ten­ta­tive dog­ma­tique, se conten­tant d’ou­vrir de nou­veaux champs d’ana­lyse, tant sur l’homme Du­champ que sur l’hé­ri­tage qu’on lui prête. Celle que livre de son cô­té Ha­drien La­roche dans

(Re­gard) ajoute une di­men­sion his­to­ri­ciste à tra­vers les thèmes de l’ex­pa­tria­tion et du trau­ma­tisme que consti­tuent deux guerres mon­diales. Le rap­port qu’en­tre­te­nait Du­champ avec les avant-gardes y est éclair­ci, entre rap­pro­che­ments al­lant, par le geste, jus­qu’à la ra­di­ca­li­té, et dé­cep­tion idéo­lo­gique pro­fonde que re­pré­sente leur échec face à l’es­sor des to­ta­li­ta­rismes. Tou­jours à tra­vers le prisme de la fuite, Yves Pey­ré et Évelyne Tous­saint at­tirent l’at­ten­tion sur l’ac­tion de l’ar­tiste lors de la pre­mière de ces guerres :

DU­CHAMP

L’ÉNIGME MAR­CEL

DU­CHAMP DÉ­CHETS

DU­CHAMP À LA BI­BLIO­THÈQUE SAINTE-GE­NE­VIÈVE

(Re­gard) s’at­tarde sur l’ex­pé­rience de bi­blio­thé­caire de Du­champ entre 1913 et 1915. Si­gna­lons en­fin qu’Acte Sud et le Centre Pom­pi­dou pu­blient un le­po­rel­lo réa­li­sé par Fran­çois Olis­lae­ger :

MAR­CEL DU­CHAMP. UN PETIT JEU ENTRE MOI ET JE.

Cette ef­fer­ves­cence édi­to­riale à la fa­veur de l’ex­po­si­tion mo­no­gra­phique au Centre Pom­pi­dou prouve que, loin d’être un mythe fi­gé, il reste en­core de Du­champ beau­coup à dé­cou­vrir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.