L’EU­ROPE N’EXISTE PAS

Art Press - - LIVRES -

et rien ne l’ex­plique vrai­ment. Quand j’écri­vais, j’ai aus­si en­vi­sa­gé que le nar­ra­teur parte re­joindre My­riam en Is­raël. Mon édi­teur is­raé­lien vou­lait m’y in­vi­ter à y pas­ser quelques mois, fi­na­le­ment ça n’a pas pu se faire, et je n’ai pas réus­si à écrire les re­trou­vailles avec My­riam. Les ha­sards ont joué un grand rôle dans l’évo­lu­tion du livre. Autre exemple : pen­dant des mois, j’ai dé­jeu­né avec un ban­quier d’af­faires tra­vaillant dans une banque russe, j’en ai ti­ré des di­zaines de pages de notes sur les ma­noeuvres fi­nan­cières des oli­garques, parce qu’à un mo­ment don­né, je vou­lais que l’iden­ti­taire, Lem­pe­reur, soit fi­nan­cé par un oli­garque russe, mais je n’ai pas réus­si à ex­ploi­ter ces notes, sans doute faute d’avoir réel­le­ment ren­con­tré un oli­garque. Bref, le livre au­rait pu tour­ner de ma­nière tout à fait dif­fé­rente. Si j’écris des ro­mans, c’est parce que je ne sais pas ce qui va se pas­ser quand je com­mence à écrire. Lors­qu’une chose est plei­ne­ment dé­fi­nie, je n’ai plus en­vie de l’écrire, rai­son pour la­quelle je n’écri­rai ja­mais de vrais es­sais. Compte te­nu de la si­tua­tion po­li­tique ac­tuelle en France et en Eu­rope, de ce qu’on ap­prend chaque jour sur les évé­ne­ments tra­giques du monde, le lec­teur n’est-il pas fon­dé à pen­ser que votre vision an­ti­ci­pa­trice n’est pas gra­tuite, qu’elle n’est pas qu’une spé­cu­la­tion sans lien avec le réel ? Pos­sible, mais la si­tua­tion que je dé­cris ne se réa­li­se­ra pas en 2022. Là où les Frères mu­sul­mans sont ar­ri­vés au pou­voir, c’est après avoir opé­ré un tra­vail de maillage de longue ha­leine, via des as­so­cia­tions ca­ri­ta­tives, des lieux de

Michel Houel­le­becq chez lui, à Pa­ris, en décembre 2014 (Ph. Phi­lippe Mat­sas/Flam­ma­rion)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.