Do­mi­nique Fer­nan­dez Amants d’Apol­lon Gras­set

Art Press - - LIVRES - Laurent Pe­rez

Amants d’Apol­lon clôt une tri­lo­gie consa­crée à l’ho­mo­sexua­li­té dans la culture. Les queer stu­dies s’épuisent sou­vent à construire et lé­gi­ti­mer leur ob­jet ; Do­mi­nique Fer­nan­dez, « pre­mier aca­dé­mi­cien ou­ver­te­ment gay », dé­roule quant à lui avec ai­sance et na­tu­rel une his­toire bâ­tie par pe­tites touches au­tour d’au­teurs et d’ar­tistes ho­mo­sexuels, ou ayant fait une place à l’ho­mo­sexua­li­té dans leur oeuvre, du rapt de Ga­ny­mède à Bro­ke­back Moun­tain. Cette his­toire est, bien sûr, en grande par­tie celle d’un re­fou­le­ment, qu’em­blé­ma­tise la ma­nière sou­vent co­mique dont les pu­diques tra­duc­teurs de Vir­gile ou Mar­tial ont dé­gui­sé pen­dant des siècles leurs vers trop ex­pli­cites. On n’est pas obli­gé de suivre l’au­teur lors­qu’il s’ef­force de ral­lier Ver­di ou Ste­ven­son à sa cause au moyen de dé­mons­tra­tions par­fois alam­bi­quées. Les pages qu’il consacre à la lit­té­ra­ture du 20 e siècle pré­sentent, en re­vanche, un pa­no­ra­ma pas­sion­nant de la li­bé­ra­tion de la pa­role ho­mo­sexuelle. Amants d’Apol­lon se veut, en ef­fet, l’ou­vrage de com­bat d’un homme qui s’ef­force de ti­rer de sa propre ex­pé­rience des armes pour la gé­né­ra­tion mon­tante. On a peine à ima­gi­ner la vio­lence et l’im­bé­cil­li­té de la ré­pres­sion su­bie par les gays dans les an­nées 1950-60, et les dé­gâts psy­cho­lo­giques cau­sés par l’iso­le­ment et le sen­ti­ment de culpa­bi­li­té, d’ailleurs en­tre­te­nus par le gros de la lit­té­ra­ture de l’époque (à l’heu­reuse ex­cep­tion de l’Âge d’or de Pierre Her­bart). « On ne peut se construire sans ad­mi­rer » : il s’agit donc pour Fer­nan­dez de pro­po­ser aux jeunes gays d’au­jourd’hui des mo­dèles po­si­tifs. On s’étonne tou­te­fois de cer­tains choix, par exemple la faible at­ten­tion ac­cor­dée à Her­vé Gui­bert, dont des textes comme les Chiens ou Mes pa­rents ont por­té la ré­volte ho­mo­sexuelle à l’in­can­des­cence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.