Jörg Immendorff

Art Press - - EXPOSITIONS -

Fon­da­tion Maeght / 28 mars - 14 juin 2015 Il pa­raît que cette ex­po­si­tion ren­contre beau­coup de suc­cès, ce qui est jus­tice. Immendorff est un des très grands peintres de notre époque, que l’on clas­se­ra un jour avant Rich­ter et Kie­fer en rai­son de son oeuvre d’une in­ven­tion et d’une re­cherche in­ouïes, aux­quelles il ajou­tait l’hu­mour qui manque tant aux deux autres. Oli­vier Kaep­pe­lin, di­rec­teur de la Fon­da­tion, et Mi­chael Wer­ner, qui fut son mar­chand et sans doute son prin­ci­pal col­lec­tion­neur, ont mis en place cette ex­po­si­tion qui per­met d’en ju­ger. Elle se pré­sente en deux par­ties : une mi­ni-ré­tros­pec­tive com­men­çant avec des ta­bleaux du dé­but des an­nées 1970, et un vaste en­semble des toiles des der­nières an­nées, qui n’étaient plus de la main de l’ar­tiste, dont seuls quelques exemples avaient été pré­sen­tés en France à la Ga­le­rie de France en 2007, l’an­née même de la mort de Immendorff à 61 ans. At­teint de la ma­la­die de Char­cot à par­tir de 1998 (1), Immendorff per­dit pro­gres­si­ve­ment l’usage de ses membres, mais n’ar­rê­ta ja­mais de « peindre » par l’in­ter­mé­diaire d’as­sis­tants aux­quels il dic­tait le tra­vail (1). L’ex­po­si­tion a pour titre

« Ohne Ti­tel » [Sans titre]. 2006. Huile sur toile. 190 x 150 cm. Un­tit­led. Oil on can­vas

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.