Chieh-Jen Chen Sus­pen­ded Nar­ra­tive

Art Press - - MEMORY -

L’art doit, se­lon Chieh-Jen Chen, prendre en charge ce qui n’est plus. Au croi­se­ment de sen­ti­ments contra­dic­toires, l’in­sou­te­nable lé­gè­re­té de l’être et l’éter­nel retour qu’opèrent les « mi­roirs kar­miques » de la my­tho­lo­gie chi­noise, la vi­sion du spec­ta­teur de ces films par­ti­cipe d’un exer­cice spi­ri­tuel. Trans­for­ma­tion Text, pré­sen­té à la 10e Bien­nale de Shanghai, re­prend, sous une forme nar­ra­tive et au­dio­vi­suelle, la tra­di­tion du Bian­wen (4) créée par les moines boud­dhistes. Ses in­ti­tu­lés for­mulent la feuille de route de l’ar­tiste : « Pro­duc­tion d’une culture po­pu­laire, His­toire du tra­vail, Créa­tion de com­mu­nau­tés, Self re­liance ». Loin du sou­ci do­cu­men­taire, Chieh-Jen Chen ex­plore l’étran­ge­té consti­tu­tive de l’éloi­gne­ment tem­po­rel dans des oeuvres dont le mou­ve­ment tend vers l’im­mo­bi­li­té. Ni image-temps ni image-mou­ve­ment, l’image fil­mique au bord de l’éva­nouis­se­ment montre un temps qui s’ef­face pro­gres­si­ve­ment jus­qu’à s’éva­po­rer pour at­teindre une in­tem­po­ra­li­té ac­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.